10 Rue D’La Madeleine – Les Affranchis

Après un départ rapide auquel aura contribué le Festival des Rocktambules et son tremplin rock, que le groupe remporta à l’occasion de son 2ème concert, s’enchaînent  dates à travers l’hexagone, consommation effrénée de kilomètres.
Fort de ses expériences multiples, le combo guitare-basse-batterie-chant (entièrement en français) infiltré par un violon et une clarinette, s’exporte.
Leurs prestations leur permettront de partager l’affiche avec des groupes comme No One is Innocent, Luke, Mass Hysteria ou encore Fishbone.
 
Le groupe a autoproduit deux premiers albums, dont « Sur les murs », sorti en 2006, qui voit le début d’une certaine médiatisation avec notamment la diffusion du titre « Vive la Commune » sur « le Mouv’ » et la première place de  « l’indé 30 » pendant 2 mois.
Un très bel accueil des radios indépendantes leur permet une diffusion du disque sur plus de 100 longueurs d’ondes.
A l’approche de l’enregistrement du deuxième épisode, Comme Sonny Cogne, les compositions se font plus dures et sont matinées d’un violon devenu électrique lui aussi.
 
La souche rock a pris le dessus, non pas pour foncer dans l’entonnoir de la pop-rock, mais tout simplement pour coller à leur histoire, prouvant au passage que la « chanson » n’a pas le monopole de la langue française et de la mélodie.
 
10 Rue d’la Madeleine , souvent affilié à la « chanson  française » du fait de son nom et de son duo « violon-clarinette », voulait affirmer sur disque ce qu’il n’a de cesse de clamer sur scène: sa préférence pour le rock et sa sueur. L’image atypique du boxeur Sonny Liston en sera la représentation. Une véritable envie de foncer dans le tas et d’imposer sa griffe se dégage de la musique. 
10 rue  est prêt à jouer « Comme Sonny Cogne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>