Algérie : Sarkozy mesure le poids de l’histoire et de ces propos.

La France a du mal à accepter les erreurs de son passé. L’Algérie, elle, a du mal à pardonner. Autant dire qu’avec de telles lacunes dans les sociétés des deux pays, la réconciliation est logiquement figée. D’autant plus que Monsieur Sarkozy semble ne faire que les efforts minimum pour que l’on puisse dire qu’il va dans le sens d’une bonne entente entre les deux rives de la méditerranée. Il faut dire que Monsieur Sarkozy tient à notre orgueil national à tout prix. Ainsi avait-il déclaré lors de sa campagne politique qu’il voulait en finir avec « cette mode exécrable de la repentance ». En d’autre terme s’il était élu, il ne fallait pas que l’Algérie s’attendre à des excuses de la part de Nicolas au nom de la France. Il ne déclarera juste que le système colonial comme « un système injuste et mauvais ». Gros effort du président de la république, il admet enfin quelque tort à notre pays. Des torts nombreux qui ne sont pas tous reconnus. Rappelons qu’une loi abrogée en Février 2005, oblige les professeurs d’histoire à ne mettre en relief que le côté positif de la colonisation. Les cours d’histoires ont depuis perdu beaucoup de leur volume. Nicolas Sarkozy est donc l’homme qui refuse de reconnaître les crimes de la colonisation et de la guerre d’Algérie. C’est aussi celui qui a réduit de manière significative le nombre de visa accordés. De 270 000 visas délivrés en 2001 on est passé à 120 000 en 2006. Le chiffre a diminué de plus de moitié. Elisabeth Guigou députée PS, déclare dans l’édition du Monde du 4 décembre qu’il est devenu très compliqué pour des familles de se réunir pour un mariage ou ne serait-ce de permettre à certains grands parents de rencontrés leurs petits-enfants. Ceci montre bien le durcissement de la politique d’immigration pratiquée par Nicolas Sarkozy. Un durcissement que lui reproche les Algériens mais aussi de nombreux Français d’origines algériennes. A cela s’ajoute la loi au sujet du test ADN, qui une fois de plus ne pas en la faveur de notre chef de l’état en terres Africaines. A cela s’ajoute les amitiés renouées avec les Etats-Unis. Lesquelles font de la France, un état pro-israélien aux yeux du peuple Algérien. Une image qui fait tâche dans un pays visiblement antisémites. Ainsi le ministre des anciens combattants (les moudajhidins) avait déclaré que Nicolas Sarkozy devait son élection à un « lobby juif ». Un propos antisémites qui ne choque personne en Algérie, et certainement pas le président Algérien Abdelaziz Bouteflika. Lequel a gentiment démenti, les propos de son ministre alors qu’un désaveu sévère s’imposait.

 

            La visite de Nicolas Sarkozy aura donc fait un bide dans le monde Algérien… Un ratage qui ne fait qu’attiser les tensions entre les deux pays. Si sur un plan économique la visite a été fructueuse ; notre président de la république a tout de même récolté 3,4 Milliards d’Euro de contrat, procurant ainsi 700 000 emplois en terre algérienne ; la visite historique aura été un échec cuisant. Même un texte d’Albert Camus n’y aura rien fait. L’effort n’est cependant pas dur à faire. Il faut juste que la France reconnaisse ses erreurs passées, mais aussi que le président de la république assume ses dérapages. Le peuple Algérien n’a pas encore digéré, « les racailles » lavées « aux Karcher »… Bref, Nicolas Sarkozy a aussi des choses à se reprocher ; même s’il refuse toujours de l’admettre. Pour éteindre les tensions, de simples excuses suffiraient… Vous avez bien lu de simples excuses…

1 commentaire

  1. boxeur56

    je penses en toute sincérité qu’il a raison la France c’est suffisamment excusé avec Jacques Chirac et on doit en finir avec la repentance tous les pays qui regarde le passé n’avance pas il faut voir l’avenir si l’Algérie n’arrive pas a pardonné on comprend pourquoi après il sont le pays la plus pauvre du Maghreb ils vivent dans leur passé la France sont vrai problème sont manque de fierté soyons fière de notre histoire et la colonisation a eu du bon quoi qu’on en dise tout n’était pas noir il y a eu énormément de crime c vré mais eux on commis un autre crime renvoyer les colons car un la plupart ne connaissais meme pas la france et avait épousait des algériennes donc on pourrais demandé des excuses on algériens aussi parce que je suis un fils pied noir et mon père n’a jamais compris pourquoi il ne pouvais restait la bas voila

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>