Alice aux pays des merveilles : la nouvelle muse des créateurs

Voici un florilège des collections et autres dérivés d’ Alice aux pays des merveilles signés par les grands noms de la mode et les créateurs de tendances. 

Le célèbre bijoutier Swarosky a lancé une nouvelle collection entièrement dédiée au film avec une série de colliers épurés façon pendentif mettant en avant les éléments phares du conte. (Pendentif en clé, pendentif à l’effigie du chat du Cheshire, bijou floral…) 

 

Pour adopter un maquillage féerique digne de l’univers merveilleux de l’héroïne, Paul & Joe propose des cosmétiques aux emballages habillés des dessins du premier film d’animation de Disney. Une collection limitée où romantisme et naturelle sont les maitres mots. Deux versions sont disponibles : en bleue ou en rose, vous y trouverez des fonds de teint, des vernis à ongles, des blushs….  

Urban Decay  quant à lui a créé une étonnante mallette de maquillage aux couleurs du monde d’Alice. L’originalité de cette palette de 16 ombres à paupières : une véritable reconstruction du monde de Lewis Carroll en relief apparait lorsque l’on ouvre la boite.
 

La plus grande opération de mode version Alice aux pays des merveilles, c’est certainement la vitrine du Printemps Hausmann à Paris. Le magasin a en effet proposé aux plus grands noms de la mode et pas des moindres (le regretté Alexander McQueen, Chloé, Ann Demeulemeester, Christopher Kane, Martin Margiela) d’investir l’espace des vitrines pour qu’ils puissent proposer leur vision du monde merveilleux du conte en créant chacun une robe pour Alice. Une totale réussite, pour ces pièces uniques qui ont émerveillé le boulevard jusqu’au 13 mars.

Mais la pièce la plus aboutie parmi toutes ces créations dérivées est certainement la paire de chaussures du loufoque Nicolas Kirkwood : des chaussures aussi magnifiques qu’importables. Sur cette paire unique tout y est : des roses rouges de la Reine de Cœur au service à thé en passant par la clef, on admirera surtout le vertigineux talon en damier. Même si cette paire s’assimile plus à une sculpture on salue néanmoins  cette œuvre digne d’un artiste.

Pour finir, pourquoi ne pas se laisser tenter par une boîte de macarons à la pomme verte créée spécialement pour l’occasion par La Durée. Ou encore aller  fêter son « non anniversaire » dans  la plus célèbre maison de pâtisserie parisienne, les salons de thé y sont redécorés en espace enfantin et merveilleux. 


 

 

Agnes

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>