Anthony Hopkins trouve La Faille

Synopsis

Lorsque Ted Crawford découvre que sa jeune épouse le trompe, il décide de la tuer… mais en mettant au point le crime parfait. Alors que la police arrive sur les lieux du drame, l’inspecteur Rob Nunally a deux surprises : la victime n’est pas morte, et c’est la femme avec laquelle il avait une liaison…
Avec Crawford, qui a avoué la tentative d’homicide, Willy Beachum, un ambitieux procureur adjoint, sur le point d’intégrer un prestigieux cabinet d’avocats, se voit confier cette dernière affaire. Mais dans la partie qui s’annonce, rien n’est aussi évident qu’il y paraît. Dans un redoutable jeu de manipulation, l’affaire va tourner à la confrontation de deux hommes qui ont chacun besoin de la défaite de l’autre pour servir leur plan …
Entre mensonges et ambition, entre faux-semblants et orgueil, l’affrontement va aller bien au-delà de ce que chacun avait prévu …

Sans être la révolution de l’année, ce film tient toutes ses promesses! On a de l’action, du suspense, quelques fous rires, de beaux plans, des acteurs formidables…

Je ne ferais pas encore une fois l’éloge du brillant Hopkins. Cependant, il montre une fois de plus son talent en jouant ce mari trompé, froid, cruel, peu humain, manipulateur, machiavélique. Il nous ravi d’un bout à l’autre si bien que jusqu’au bout on veut qu’il s’en sorte même si cela défie la morale.

Pour lui donner la réplique : Ryan Gosling, qui interprète à merveille le jeune et brillant avocat répugnant, entièrement centré sur son nombril et qui en plus mange comme un porc!! Son jeu est bon, même si parfois c’est surfait, mais face à Hopkins il s’en tire plutôt bien.

Un bon divertissement, qui saura vous ravir si, comme beaucoup au sein de la rédaction, vous admirez le maître !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>