Au pays des Schtroumpfs, sont-ils schtroumpfement méchants ?

Au pays des Schtroumpfs, sont-ils schtroumpfement méchants ?

Antoine Buéno, malgré sa passion pour la célèbre BD « Les Schtroumpfs », expose une thèse, ma foi intéressante, si on a l’esprit ouvert, bien évidemment.

Selon Antoine Buéno, la société des Schtroumpfs aurait quelques tendances au totalitarisme. En effet, de par l’analyse du monde merveilleux des Schtroumpfs, des personnages ainsi que de leurs multiples péripéties, Antoine Buéno a décelé certains traits, qu’il interprète de façon habile.

Il les expose dans son ouvrage  «Le Petit Livre Bleu».

Le Grand Schtroumpf 

Affublé d’un caleçon et d’un bonnet rouges, (très tendance), Le Grand Schtroumpf, pour Antoine Buéno a quelques similitudes avec le politicien (dictateur) Staline. C’est le plus âgé de tous, et donc dans l’inconscient collectif, le plus sage (ça doit être la barbe blanche). Il gouverne le petit village des Schtroumpfs, et le régit, seul. D’ailleurs si il s’appelle le Grand Schtroumpf, tous les autres seraient-ils plus petits que lui ?

La Schtroumpfette 

La Schtroumpfette, fabriquée par le sorcier Gargamel pour répandre la discorde dans le village des Schtroumpfs, donne également une vision de la féminité pas si bien que ça. La Schtroumpfette est la seule fille du village. À la fois objet de convoitise, et de malheurs, elle est innocente et ne pense qu’à cueillir des fleurs ou se maquiller (en plus elle est blonde, on ne pouvait pas trouver mieux !). La femme n’a-t-elle donc pas de jugeote au pays des schtroumpfement machos ?
Les Schtroumpfs ont tous un rôle, une fonction, inhérente au village, qui n’a aucun contact avec le monde extérieur (à part peut être Gargamel et son  filou de chatAzraël).Les Schtroumpfs

Le Schtroumpf pâtissier, le docteur schtroumpf…
Chacun a un trait de caractère très particulier, et obéit au Grand Schtroumpf.

On dirait même que lorsqu’ils font une gaffe, « c’est le Grand Schtroumpf qui ne va pas être content ! »

Abus de pouvoir ?

Enfin, selon Antoine Buéno, il est fortement recommandé de continuer à lire les aventures des petits hommes bleus inventés parPeyo. Parce que même au travers des dessins, nous avons tous une interprétation différente, le pays des Schtroumpfs est schtroumpfement mystérieux!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>