Autopsie : à mort les préjugés faciles

Comme je le dis en introduction, je suis ce qu’on pourrait appeler un “metalleux”, non pas que je travaille dans la sidérurgie, mais plutôt que je suis fan de la musique métal (logique).

De façon générale j’aime le rock graisseux, le métal haineux, la pop niaiseuse, l’hardcore miteux et l’industriel tendancieux, mais que les incompréhensifs se taisent, je ne mange ni enfant ni ne vénère Satan; je dirais même que le pessimisme a le droit d’être, mais pas d’être omniprésent (l’éternelle quête du juste milieu, vous avez qu’à lire « Le Misanthrope » de Molière pour plus d’infos).

Alors oui j’affirme ce que je suis! Pourquoi? Disons que je tiens à la liberté d’expression qui n’est pas donnée à tous (allez demander à un nord coréen d’affirmer son mécontentement auprès de son “gouvernement”, un exemple parmi tant d’autres malheureusement), et puis à l’heure où les médias nous dictent nos conduites je tiens à me démarquer de cette masse. À croire que la télé commande ! Bien sûr je ne suis pas le seul comme ça, mais moi je ne me mets pas en marge de la société, bien au contraire, je crois en la démocratie et la république et je me disperse partout pour m’enrichir.

Ainsi, j’aime bien parler à ceux dont la culture diffère de la mienne. Franchement, si tout le monde écoutait, lisait, ou regardait les mêmes choses on s’ennuierait à mourir, non ? Alors, autant laisser place à ce chaos culturel et idéologique. Ça craint d’être le serviteur des autres, autant être celui du chaos.

Résumons mon cas, on pourrait dire que je suis un ‘électron libre” dans la masse, mais je garde avec elle des atomes crochus. Je dis “mon cas” mais il suffit que je regarde autour de moi pour voir des “collègues”: goth, teuffeurs, coreux, rappeur, etc. Mais malheureusement la plupart restent entre eux et blâment les autres pour des raisons puériles: il écoute de la merde, il s’habille comme un sac, on dirait un vampire, etc. Ce phénomène de “sectorisation” des individus se retrouve partout, je prends l’exemple de la musique, qui est un milieu que je connais bien, et plus précisément du métal (que je connais encore mieux).

Même dans un courant musical, on classe les gens/ les groupes. Alors dans le métal il est indiscutable qu’il y a des courants, tels que le trash, le death-metal, le black-metal ou encore le néo-métal, mais quand un groupe mélange les genres on à le droit à des noms hilarants tels que “néo-trashcore” ou “black-death nihiliste”, etc. Et encore je simplifie au maximum. Ce phénomène se trouve partout.

Tant que la musique plaît, j’écoute. Après le genre précis, je m’en fiche totalement. Pareil pour les livres, les films. Ouvrez-vous aux autres, aux autres cultures. Si on veut se permettre de critiquer quelque chose, il vaut mieux connaître. Voila pourquoi certains s’étonnent de savoir que je peux “kiffer” un groupe de rap ou de r’n’b tel que IAM et NTM à leurs débuts ou encore Cypress Hill et même Black eyed peas et au fond ne pas apprécier le rap et le r’n’b que je ne trouve pas très novateur en matière de rythme. Ca n’engage que moi, mais je respecte. Par contre, d’autres ne respectent pas, de votre côté comme du mien et ça c’est malheureux! Comme on dit: “il y des cons partout”.

Personnellement j’en ai marre de me faire insulter de sataniste ou de fachos, marre de me faire lâchement cracher dessus (à savoir par derrière pour pas que je le voie), marre de voir des “metalleux” tenir des propos extrêmement racistes, se ramener en ville avec une croix de fer (symbole nazi) sur leurs t-shirts, ou pire passer à tabac un “bougnoule”. Arrêtons de nous cataloguer/de nous rabaisser au niveau le plus bas pour n’en garder que les mauvais côtés, ne laissons pas la douleur devenir une mémoire.

Je crois et me battrai pour la liberté d’expression, mais notre liberté s’arrête là ou commencent celles des autres.

« Encore une nouvelle autopsie de notre société
que tout le monde s’accorde à haïr, à critiquer.
Il est bien beau de parler mais avant il faudrait agir,
essayer au moins de construire plutôt que de démolir.
De nos jours le rebelle est dans la norme,
avoir l’air d’un fou, être violent est à la mode,
fils du métal ou enfant des cités, ce qui compte
ce n’est pas c’que l’on paraît mais ce que l’on est. »

Extrait de la chanson Autopsie du groupe de métal eths, tiré du EP Autopsie

7 commentaires

  1. stelles

    Juste un truc, à part « libre », quel qualificatif mettrais tu à ta manière de penser et de vivre? est-ce que t’as un courant spécial auquel tu te rattaches?

  2. kouroupira

    pour moi c’est toi qui est bourré de préjugés…je ne connais pas beaucoup de gens avec autant de préjugés que tu peux le croire et le décrire dans ton article…

  3. pooshy'

    franchement j’arrive pas à me définir, il est vrai que je suis très metal mais j’écoute je lis ou je fais des trucs qui ne sont pas des goût de tt les metaleux. Perso je m’en fout on va dire que je suis tt simplment ce que je veux être au moment présent. Dans le fond la question est assez difficile mine de rien
    Sinon launaa on à tous des préjugés franchement qui peut se vanter de ne pas en avoir moi je dis pas que j’en ai pas je fait l’expérience d’aller au delà c tout et ainsi je me fait mes propres idées. Mais pour aller dans ton sens je te dirais tt simplment que dans cette article je parle des extrême, c’est mêmes extrême qui donne naissance aux préjugés. Comme je le dit ne laissons pas la douleur devenir notre mémoire. Relis mon article tu verras que je parle des extrême et que je ne me prétend pas vide de préjugés

  4. Anonyme

    Encore toi?
    Bon, tu aimes des trucs métals et des trucs pas métal, tant mieux pour toi. Il y a des cons dans tous les milieux mais il y a aussi une majorité qui n’a pas ses préjugés de « sataniste et facho » et aussi une autre majorité, comme moi, qui se fout éperdument de ces gens là.
    Et au fait une croix de fer n’est pas une croix nazi…

  5. FoxEcho

    hmm pour la croix de fer, je te signale que c’est une décoration allemande qui a différent grade : croix de fer de bronze, de platine etc… et part son origine elle est apparenté au nazisme. Un mec qui se ballade ac cette croix sur son t -shirt je pense pas qu’il vante les mérites de l’armée allemande surtt qu’ojd il me semble que cette décoration n’existe plus. Sinon tu t’en fous c ton choix mais y a 60ans des mecs s’en sont éperdument foutu et on connait la suite. Je ne dis pas que tu es de ces gens là mais il ne faut pas fermer les yeux sur ce qui nous entoure

  6. charlize94

    Le fait que je me fiche des métalleux, hippie, rappeurs et tous leurs potes va provoquer une guerre mondiale? Je crains que tu te mélange légérement les pinceaux là ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>