Aux origines du monde...

Aux origines du monde…

La création du monde scandinave

Au commencement, il n’existait que deux entités. Au sud se trouvait le Muspellheim, une région de flammes tandis qu’au sud se trouvait le Niflheim, pays froid et glacé. Ces deux régions étaient séparées par le néant, le Ginnungagap. C’est là que se rencontrèrent le Muspellheim et le Niflheim. C’est de la vapeur crée par leur confrontation qu’apparut le premier être, le père de tous les géants, Ymir ainsi que Audhumbla, la vache géante dont une rivière de lait coulait de chacun de ses quatre pis, ce qui nourrissait Ymir. Pour se nourrir, Audhumbla léchait la glace de Niflheim. C’est ainsi qu’en léchant un cône de glace apparurent des cheveux, une tête puis le corps complet d’un homme. Buri était né. Il eut un enfant, Bor. Ce denier, avec la fille d’un géant de glace appelé Bestla, engendra trois fils : Odin, Vili et Vé.
Ne pouvant (déjà) pas supporter les géants, les trois frères tuèrent Ymir. Ils emmenèrent son cadavre dans le Ginnungagap et créèrent avec Midgard, le monde des hommes. Ses cheveux devinrent des arbres ; son sang, les océans et les rivières ; son cerveau, les nuages ; ses os, les montagnes ; ses dents, les rochers et son crâne devint la voûte céleste. Ils transformèrent les vers qui rongeaient son cadavre en nains. Nordri, Sudri, Austri et Westri, quatre d’entre eux, seraient placés aux points cardinaux pour soutenir la voûte céleste. Le sang d’Ymir noya tous les géants de glace, fils de ce dernier. Or l’un d’entre eux echappa à la noyade et s’enfuit avec sa femme à bord d’un embarcation pour créer le Jothunheim, le pays des géants. Enfin, les cils d’Ymir furent utilisés à construire un rempart géant contre les géants afin qu’ils ne puissent pas revenir.
En se promenant près d’un rivière, Odin, Vili et Vé aperçurent deux arbres. Odin leur insuffla le souffle de vie, Vili, l’intelligence et Vé, les sens. C’est ainsi que naquirent le premier homme, Ask et la première femme, Embla, qui engendreront l’humanité.
Un pont fut créé afin de relier le monde des hommes à celui des dieux, le Bifrost, le pont arc-en-ciel, gardé par Heimdall, l’Ase blanc.

La création du monde égyptien

Il est difficile de cerner la mythologie égyptienne au vu de sa complexité de combinaisons. De plus, la cosmogonie (=théorie myhtique de la création de l’univers) égyptienne diffère selon les régions. Aussi, vais-je vous donner ce qui me semble le plus avoir été diffusé en Egypte Antique et notament dans les écrits (donc ce qui avait vocation à perdurer).

Au commencement il y a Neith (le nom varie). Neith était, et est alors le vide, le néant, le chaos, le non-construit, la non-vie. Il est la source et le principe de l’Univers. Tout n’était encore qu’attente quand Neith s’éveille et ne voit autour de lui que lui même. Sachant qu’il est capable de créer, et face à l’ennui qui s’empare de lui, il s’ébroue: Eau, il crée la Terre. Une île grise émerge de la plaine liquide: La Terre d’Egypte, terre limoneuse. Née de l’Eau, elle ne vit que par l’eau: le Nil est sa vie. Mais Neith habite une clarté sombre; ce n’est ni la nuit, ni le jour, ce n’est rien. C’est peu agréable.
Par le Verbe, il engendre l’EXISTENCE de ce qu’il a crée.
Un Lotus flotte sur le Nil alors que Neith continue de créer le monde, tâche harassante. Une vive lumière, la première du monde éclate à l’intérieur du Lotus. Elle contraint les pétales à s’ouvrir: le Lotus s’ouvre en corolle et le jeune Soleil s’élance. Le Dieu Solaire illumine alors le monde: il est à la fois Rê (Soleil), Atoum (l’être achevé) et Khepri (la renaissance). En se masturbant, il met au monde Shou, l’air sec et il crache pour faire naître Tefnout, l’humidité. De leur union (normale) naitront Geb et Nout, qui eux même enfanteront, malgrè l’interdiction, Osiris, Isis, Seth et Nephtys.
Là s’arrête le principe créateur.
Dans le nombre des dieux égyptiens, c’est soit Ptah, soit Khnoum qui créent les hommes à partir du limon modelé sur leur tour de scultpure.

Qui a dit que la masturbation était stérile!!!

La Création du Monde selon la Mythologie Grecque

Tout d’abord, je tiens à préciser que cette vision de la Création est celle d’Hésiode, de ce fait je n’aborderai pas la conception Orphique, ni Pythagorique…

Au Premier Temps, il n’y avait que le Chaos (Néant), Gaïa (Terre), et Eros (le Renouveau). Les deux premiers donnèrent naissance à des puissances sans pour autant qu’il y eu question d’union (eh oui…). Chaos donne naissance à Erèbe (les Ténèbres), Ether (Ciel constamment illuminé), et Nuit; Gaïa quant à elle donne naissance à Pontos (Le Flot Marin), à Ouranos (Le Ciel)…

Le Second temps de la cosmogonie est l’union de Gaïa et Ouranos. Cette union engendre les 12 Titans: Océanos, Thétys, Hypérion, Theia, Koios, Phoibé, Japet, Krios, Thémis, Mnémosyne, Rhéa, et enfin Cronos; les 3 Cyclopes: Brontés, Stéropés, Argés; les 3 Hécatonchires (ou Cents-Bras): Briarés, Gyés, Cottos.
Cependant, Ouranos empèche ses enfants de voir le jour, en recouvrant sa femme et donc en l’obligeant à les conserver au plus profond d’elle.
Gaïa, alors vint se plaindre à sa progéniture, seul Cronos (le + jeune) est près à défier son père. Lorsque son père dormait, il lui coupa les testicules avec une serpe et les jeta dans Pontos. Ce gest a trois conséquences:
-> Du sexe tranché et jeté dans Pontos né Aphrodite. (On peut vraiment dire qu’elle est née d’une burne, celle là…)
-> Du sang versé sur Gaïa, apparaissent les Erinyes (ou Furies: Alecto, Mégère et Tsiphone…), les Géants, et certaines Nymphes.
-> Enfin c’est la fin du règne des Puissances Primordiales, le Monde désormais peut s’organiser.
Les Titans forment des couples, et notamment Rhéa et Cronos qui régnent sur les autres. Cronos (dont le principal souci est que l’un de ses enfants prenne son trône), avale ces derniers à chaque naissance: Hestia, Déméter, Héra, Hadés, Poseïdon. Rhéa en a assez, et cache le dernier Zeus aux appétits féroces de son père, en le remplaçant par une pierre. Zeus lui, est gardé par les Carybantes et est nourrit du lait de la chèvre Amalthée. Une fois fort, il décida de libèrer ses fréres et soeurs, et de ce fait il parvint à faire vomir son père, ainsi commence la Titanomachie…( Eh Oui, ils avaient grandis tout ce temps dans le ventre de Cronos)
Zeus et ses fréres et soeurs s’appuient sur l’aide des Cyclopes qui leur forgent des armes, et sur la force extraordinaire des Hécatonchires (Les Cyclopes et les Hécatonchires avaient été enfermés au Tartare par les Titans…). Défaite des Titans, ils sont précipités au Tartare.
Zeus devient le Roi des Dieux et prend posséssion du Ciel, Poseïdon prend la Mer (Bien qu’il convoitait le Ciel…), enfin Hadés se contentera du Royaume Souterrain…

La création des Hommes quant à elle, qui suit un ordre apparent de déchéance de plus en plus marquée: On passe de la Race d’Or, à celle d’Argent, à celle de Bronze, et enfin à celle de Fer (la nôtre).
La Première Femme (Pandore) est crée par Héphaistos, par « commande » de Zeus, pour punir l’Humanité de l’aide qu’elle a reçu du courageux Prométhée…

Voilà, aussi je tiens à préciser que les noms des divinités ici employées peuvent avoir plusieurs orthographes…

Le Récit de la Création

Le récit de la Genèse est inspiré des traditions de l’Orient sémitique mais il est pleinement différent sur bien des points théologiques comme l’éxistence d’un seul Dieu. Il faut aussi distinguer 2 livres de la Genèse dont les récit sont sensiblement différents.

Au commencement était le chaos et Dieu fis le ciel et la terre puis le jour et la nuit. Ensuite il sépara les eaux du ciel et de la terre au troisième jour il fit verdir la terre et au quatrième il plaça les astres pour nous repérer. Ensuite il créa les animaux des airs et de la mer. Le jour suivant toutes les bêtes et enfin l’homme et la femme qu’il a crée pour dominer le monde. Dans ce premier récit pas de description de la création de lHomme. Puis le septième jour est celui du repos.
Dans le second chapitre l’homme est mis sur terre qui est alors vide. Dieu crée alors un jardin : Eden avec des arbre dont celui de la connaissance du bien et du mal. Il borde ce jardin de 4 fleuves : le Pishôn, le Gihôn, le Tigre et l’Euphrate. L’homme est placé dans le jardin avec le commandement de ne pas manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
Dieu dit que l’homme ne doit pas être seul et il créa les animaux que l’homme nomme ce qui lui donne un pouvoir de domination dessus,mais aucunes de ces bêtes ne convient à l’homme et Dieu l’endort et prend une cote à l’homme et façonne la femme . Il l’amène à l’homme qui la nomme femme ,c’est de là que viennent tant de théories sur la dominationde l’homme sur la femme que lae christiannisme rejette car sur la base Hébraique l’homme se dit ish et la femme isha ce qui montre la complémentarité des deux…
Le serpent alors tenta ève qui mangea le fruit défendu ,pas une pomme comme on l’entend trop souvent, et là elle le donne à adam qui en mange et ils se cachent l’un de l’autre car ils ont conscience de leur nudité et il eu peur de Dieu qui vint. Il voit la betise et les chasse du jardin le serpent est maudit et la femme enfante dans la douleur tandis que l’homme devra travailler pour subsister.
Ce récit permet non pas d’expliquer comment le monde c’est réellement fait et les juifs d’ailleurs le considéraient que comme une allégorie de la volonté de Dieu pour créer l’Homme et aussi de notre dignité de fils de Dieu. Enfin le péché originel certes nous entache mais la venue du Christ nouvel Adam nous en sauve .

Le Grand point commun à ces textes, est principalement sur l’avant monde…
Au commencement, il y avait le Chaos (Néant), et une puissance divine (force exterieure) apparue on ne sait comment vint créer un monde et l’organise pour que celui ci soit viable…

Cela résulte de faire de la divinité première, une mère ou un père à l’origine de tout, et donc voilà qui est normal qu’on lui rende un culte…
Cette notion de puissance créatrice se trouve partout, elle a pour origine le fait de l’incapacité des personnes de l’époque a comprendre comment c’est faite la création du monde, d’où est leurs origines et pourquoi sont-ils sur Terre.

4 commentaires

  1. _chiwi_

    lol!! meme pas!!! lol
    Juste un cours sur knut le grand…. qui m’a passionné… j’ai voulu en savoir plus, j’ai dc lu…^^euh… pr la médiévale… euh… je révise mes Xmilles pages de cours et je te fais signe apres! ptdr!!^^

  2. Anonyme

    bravo pour la mythologie scandinave ! un peu court à mon gout. De toute manière, les croyances « scandinavo-nordiques » sont bien les seules à m’intéresser…10

  3. Anonyme

    J’en connais une belle autre de mythologie qui m’a fait mal à la tête pendant les longues années où la physique m’a pris des heures… c’est celle qui dit « Au commencement était le néant »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>