« Beauté », la série BD spécial filles !

« Beauté », la série BD spécial filles !

« Beauté » est le résultat d’une collaboration entreHubert, scénariste de bandes dessinées, et le coupleKerascoët, pour des planches de dessins, au style très épuré, et à quatre mains.  Avec « Beauté », Hubert met en place un décor de conte de fées, en apparence classique…
Car ce que les contes transmettent, ne s’inscrit pas uniquement au sein d’un monde merveilleux, où trônent la magie et le fantastique. Au contraire, ils communiquent avec leurs lecteurs : morales, proverbes, conseils à double sens …

Le conte de fée est bien plus moderne qu’il n’y paraît. C’est pourquoi Hubert a choisi de reprendre cette trame ludique et instructive à la fois. Cependant, il y ajoute certains éléments, et qui ne font justement pas partie des bases classiques du conte. Parce que « Beauté » fait le récit d’un personnage pour le moins surprenant.

Morue est une fille (jusque là, tout va bien). Malheureusement, en plus d’un surnom pas facile, et de son activité poissonnière (qui n’a jamais entendu la réplique vindicative « espèce de morue » ou encore « vieille morue » lève la main), Morue n’est pas gâtée par la nature.  Le physique hideux et l’odeur de poisson qui la suit partout où elle va, font de Morue la fille repoussante par excellence. On peut le dire, elle est malchanceuse (sans compter les moqueries et insultes des habitants de son village).
Un jour, alors que Morue pleure son désespoir près d’un étang, elle voit une grenouille et l’embrasse (à ne surtout pas reproduire chez vous). On pourrait s’attendre à voir apparaître un prince mais non. C’est une fée que Morue a délivrée d’un puissant sortilège. Et pour la remercier, la séduisante Mab lui offre un cadeau, lourd de conséquences : exaucer son souhait le plus précieux. Ce que Morue demande, c’est la beauté.  Le problème ? Morue se trouve toujours aussi laide (ah, les miroirs). Mais, étrangement, les garçons du village la courtisent, et le roi du pays souhaite que Morue devienne reine, à ses côtés …

L’ouvrage BD « Beauté » d’Hubert joue de l’alliance entre les codes intemporels du conte de fées, et la psychologie de l’héroïne principale, Morue. Bien évidemment, Hubert avait prévu le fait que beaucoup de lectrices puissent s’identifier à ce personnage si singulier, et pourtant profondément ancré en chacune de nous.
Morue ne voit pas sa beauté, seulement perceptible par les gens qui l’entourent (et notamment les hommes). Mais plus l’histoire évolue, et plus le personnage change. Morue se rend compte qu’en étant belle aux yeux des autres, elle peut accéder à des choses qui lui étaient jusqu’alors inaccessibles, et utiliser cela à des fins personnelles (la richesse, le pouvoir). Elle rencontre, tout comme la plupart d’entre nous, méchanceté, souffrance et jalousie, et doit faire avec …

On vous recommande donc vivement « Beauté » une BD fraîche, qui se lit d’un trait. Sur un ton à la fois caustique et innocent, les aventures de Morue sauront vous enchanter ! En plus de ça « Beauté » est une trilogie, dont les deux seconds tomes se font déjà attendre … Patience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>