Belle, même malade !

Comme tous les matins, tu te lèves difficilement. Le réveil sonne toujours trop tôt. Direction la salle de bain, et là, horreur : nez rouge et irrité, peau terne, yeux inertes. Tu éternues : le gong a sonné… tu es malade. Coup d’œil sur le thermomètre : 38,9°C. C’est décidé, aujourd’hui, tu resteras dans ton lit à regarder une énième rediffusion de Friends sur une chaîne câblée.

Première chose, l’hygiène. Même malade, tu n’es pas à l’article de la mort. Il est donc important de se laver… ne serait ce que pour aider à faire baisser la température. Prendre un bain à 37°C (température du corps), sans bain moussant et se badigeonner d’huile lavante à l’eucalyptus ou à la lavande (dégage la respiration grâce aux émanations !) est l’astuce à retenir. Pour celles qui n’ont pas de baignoire à disposition, une douche tiède (toujours 37°C) toujours avec les mêmes huiles peu être une alternative. De plus, les vertus hydratantes des huiles apportent de la souplesse à la peau.

A la sortie de la salle de bain, direction ton lit. Sieste réparatrice avant de reprendre le chemin de tes « ablutions ».
Le problème lorsque l’on est malade, c’est l’état du teint : blafard, terne. Le nez, n’en parlons même pas : rouge, irrité. L’état général de ton visage est à faire peur. Lorsque l’on est malade, la prise de médicament est nafaste pour la peau. Elle est souvent appauvrie en eau, peut être desséchée et manque d’éclat.
Oublie tout de suite le maquillage qui n’aura qu’un effet « plâtre ». Opte pour la solution « soin » : Sur un visage propre, applique un masque hydratant. Pendant la durée de pause, relaxe toi et prépare toi une concoction de grand-mère : eau chaude + jus de citron + miel, idéal pour la gorge ! Rince toi le visage et applique une crème hydratante sur l’ensemble de ton visage. Procure toi un tube de Biaphine et badigeonne en tes narines. En 24h, adieux aux irritations !
Pour le contour de tes yeux, prends 2 sachets de thé usagés que tu disposes sur tes paupières. Patiente 15 minutes. Tes yeux retrouveront ainsi leur pleine vigueur et surtout, tu raviveras la circulation sanguine, toujours difficile à cet endroit.

Après l’effort, le réconfort. Couches toi, reposes toi… Le sommeil est un élixir de beauté irremplaçable. N’oublie pas de prendre les traitements prescris antérieurement par ton médecin.
EspritJeune te souhaite un bon rétablissement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>