Benoît Poelvoorde – Les deux mondes

C’est dans une ambiance folle et chaleureuse que Benoît (soyons intimes…) arrive à l’étage du Café Méo grand place à Lille. Acclamé de tous côtés, il s’assoit derrière la table d’interview et nous lance avec fraîcheur « ne vous inquiétez pas, j’ai découvert hier que mon chien Bobby était homosexuel, si vous sentez un frotti frotta, ça ne durera qu’un temps. BONJOUR ! ».
On cerne déjà bien le personnage…
A sa gauche, Daniel Cohen, le réalisateur.
Benoît s’allume une cigarette et commence la conférence…

Premièrement, de quoi parle le film ?

Benoît Poelvoorde incarne Rémy, un homme obscur et banal, père de famille et restaurateur d’œuvres d’art. Il va se retrouver malgré lui dans un monde parallèle appelé comme sauveur. Il ne comprend rien à ce qui lui arrive et ici commence une aventure haletante aux multiples périples.

 «  Cela peut nous arriver. On n’autorise même plus la société à avoir des ambitions » dixit Benoît. « Il faut rendre extraordinaire ce qui est ordinaire ».

 C’est dans cet autre monde primitif où les mœurs sont plus légères et au décor magique d’Afrique du sud que l’histoire se déroulera prioritairement. Les deux mondes se voient confondus, une a-temporalité apparente et un Benoît comique comme on aime le voir.

« Beaucoup de choses sont passées par le dessin » nous avoue Daniel Cohen qui se prête à cette activité avec délectation, et ce, très souvent. Il a conçu et donc imaginé les scènes du bout de son crayon.

Un film qui plaira tant aux adultes pour le côté premier degré, qu’aux enfants du à l’imaginaire et au décor féerique de l’histoire. Sa sortie est prévue le 21 novembre 2007...


 

La bande annonce du film sur Esprit jeune :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>