Beppe Grillo La satire politique à l’italienne

Beppe Grillo  est un homme très engagé. La politique de droite ou de gauche qu’il fustige de féroces critiques. Les médias qui restent trop lisses et peu critiques. « Tout ce que vous voyez à la télé est faux ». L’écologie qui passe après les enjeux économiques. Il met son point de vue sur tout. Il dénonce les injustices et les contradictions. Véritable porte parole de la population italienne. Un phénomène national. Il milite pour une « politique vraie et propre ». Les phrases choques et satiriques sont nombreuses sur son blog (en anglais et en italien), ainsi que dans ses spectacles.

Eloigné des plateaux télés italiens pour avoir critiquer le parti socialiste italien par de vives accusations sur une chaîne publique. Il fait son apparition dans trois films italiens. Mais surtout il joue ses spectacles dans les théâtres du pays. Tous ses spectacles font salles combles. Peu à peu, Beppe Grillo va intensifier le contenu satirique de ses déclarations. En collaboration avec l’hebdomadaire Internazionale de façon régulière. Son nom est connu  et reconnu de tous en Italie et son engagement légitimé par une bonne partie de la population.

Son blog fait de nombreux acolytes. Curiosité de l’audace de cet humoriste italien. Son blog est devenu un bastion de révolte. Duquel il peut dénoncer les injustices,  comme que 80% des richesses mondiales sont détenues par 20% de la population planétaire. Le fait que les profits économiques priment sur l’environnement. Des partis politiques qui ne se préoccupent pas des besoins de la population italienne.

Le 8 septembre 2007 il prend toute la classe politique au dépourvu. Avec l’organisation du « V-Day » (littéralement « allez au diable »). Par l’intermédiaire de son blog, il donna rendez-vous à ses « militants » pour signer une pétition visant à interdire aux députés condamnés de continuer à siéger (25 députés) et à limiter à deux le nombre de mandats parlementaires. Election au suffrage direct des parlementaires. Résultat au dessus de toute espérance. Trois cent mille personnes ont signé la pétition dans 172 villes italiennes. A Bologne, il y avait trente mille personnes autour de lui. Il suffit de cinq mille signatures en Italie pour faire voter une proposition par référendum. Beppe Grillo use de la démagogie. Le phénomène est incroyable. La classe politique ne peut que s’incliner face au succès du comique italien. Malgré tout Beppe Grillo a déclaré ne pas vouloir se lancer dans la politique. Il est clair qu’il est plus aisé de critiquer sans apporter de solution. Cependant, il met le doigt sur des disfonctionnements graves qui doivent être connus de tous.
Le blogueur vient de publier Schiavi Moderni (Esclaves modernes), une enquête sur le travail précaire et la loi Biangi.

 
Le blog comme moyen d’expression publique. Beppe Grillo a su profiter du système. Il utilise le pouvoir d’attraction d’Internet. Le roi de la satire politique en Italie. Un phénomène encore jamais vu à cette échelle. Le succès du « V-day » lui a conféré une certaine légitimité dans ses propos. Un homme qui risque de faire parler de plus en plus de lui dans les printemps qui viennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>