Björk – Volta – le clip

Notre patience est enfin récompensée. La déjantée, l’originale, l’illuminée Björk nous offre enfin son sixième album intitulé Volta.

Cet opus te transporte sur la galaxie Björk. Attentions aux novices, ils risquent d’être quelque peu désorientés. Björk c’est avant un petit bout de femme loufoque au talent inversement proportionnel à sa taille. Un personnage à elle toute seule. Il est difficile de la faire entrer dans une catégorie précise. Electro-pop, pop underground, pop intelligente sont autant de qualificatifs qui peuvent lui être attribués. Sa musique est de son propre aveu profondément ancrée dans la pop, mais Björk a su en repousser les limites. Elle est à l’image de son île : le feu et la glace. Chacune de ses chansons est un court métrage en soi.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, elle est notamment la « maman » de: Jóga, bachelorette ou encore It’s Oh So Quiet. Mais sa carrière artistique ne se cantonne guère à la chanson. Elle a notamment joué dans le film Dancer in the Dark de Lars von Trier en 2000, et dans la foulée, a été récompensée au festival de Cannes.

Pour son sixième chef-d’œuvre, l’Islandaise s’est offerte des collaborations éclectiques et colorées, de l’Africain Toumani Diabaté à la Chinoise Min Xiao-Fen en passant par une section de cuivres composée de jeunes Islandaises et le crooner Antony sur My Juvenile. Un album de mélanges de cultures pour des sons uniques. Dix titres et trois mix bonus, notamment par le grand Mark Stent. Avec Björk, l’électro s’offre un voyage initiatique sur des terres lointaines et se colore de teintes nouvelles, des rythmes plus primitifs, des sons comme des instincts.

Dans les bacs depuis le 7 mai, Volta promet d’être le carton musical du moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>