Britney Spears: la dégringolade

Ça ne va vraiment pas fort pour Britney depuis quelques mois. Après avoir divorcé du père se ses deux enfants, après s’être rasé la tête, après avoir écrasé un pied d’un paparazzi avec sa voiture… voila qu’elle vient d’attenter à ses jours.
Ce matin, elle a quitté sa maison en ambulance, suivie de près par une quinzaine de véhicules de police et par une horde de paparazzis en chasse.
Elle est arrivé au centre médical de UCLA, où Mariah Carey avait bénéficiée d’un traitement de l’asile psychiatrique en 2001.

 

Des antécédents


Selon le psy de l’émission américaine « Dr Phil », Britney Spears présenterait un risque élevé de suicide, au point qu’il serait raisonnable d’envisager un internement d’office.

« Je crois qu’elle en est maintenant à un point tel qu’elle ne pourrait pas s’arrêter d’elle-même si elle le voulait. », explique le Dr Phil. « Je pense qu’elle a une tendance suicidaire », conclue-t-il à la fin de sa longue analyse, dont voici quelques extraits :

« Je pense qu’au plus profond de son cœur, et de son âme, c’est une mère aimante et attentionnée. » … « Si vous êtes accro aux drogues, si vous êtes aussi dépendant à l’alcool – je ne sais pas si c’est son cas, mais tout le laisse penser -, alors elle ne peut pas avoir assez confiance en elle pour réfléchir à tout ça raisonnablement. »

Mauvaise passe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>