empaillé

Une madame, empaillée pour ses propres funérailles

Voici le buzz le plus glauque de la semaine (mais bon, le lundi tout est permis) : c’est à la Nouvelle-Orléans qu’une dame a été empaillée pour ses funérailles (je vous rassure, elle ne finira pas dans un musée de cire). C’est ainsi que ses filles ont voulu lui faire honneur.

Madame Burbank adorait la fête : elle aurait certainement voulu boire un dernier petit verre accompagné d’une cigarette et c’est chose faite. Il faut savoir que ce n’est pas le seul cas d’ »empaillement » recensé jusque là. D’autres familles ont eu recours à ce procédé, pour dire au revoir d’une façon différente et toute particulière à leurs proches.

Pour plus de news, rejoignez-nous dès maintenant sur nos pages Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>