Caméra Café 2, plus corsé que le 1 ?

Après des mois d’attente et une énième rediffusion de la série Malcolm, M6 a demandé à Bruno Solo et Yvan Le Bolloc’h de remettre le couvert du célèbre programme court « Caméra Café ». Gestion du casting, participation à l’écriture, relance de la dynamique, on reconnait la pate du duo. Même décors, même nombre de personnages, même jovialité cruelle, même querelles d’ambitions. Rien n’a changé, mais tout y est pourtant bien différent. A commencer par les deux protagonistes. Hervé Dumont a laissé sa place à Rémy (interprété par Yannick Choirat), le directeur des achats et Jean-Claude Convenant est devenu Franck (Arnaud Ducret), un commercial. Le premier est un petit moustachu nerveux et ambitieux, le second campe un néo-beauf qui roule en 4×4. Mais finalement la typologie des personnages est restée la même.

Ce qui a  changé, c’est le contexte. La crise financière est passée par là et a secoué le monde du travail. Cet aspect donne une énergie particulière à cette série de gags.

Ce nouveau cru Caméra Café distingue une galerie de personnages bien croustillants. Les répliques sont toujours aussi mordantes (« La carte de visite, c’est comme un concours de bites. Celui qui a la plus petite il n’ose pas la sortir »), les rapports entre collègues aussi vaches et les rôles secondaires autant barjots.

Une belle revanche pour les « connards du dessus » !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>