Charlotte Gainsbourg – Heaven Can Wait

Les deux ont su se maintenir à des sommets d’excellence depuis leurs débuts. Charlotte a commencé à chanter en 1986, à l’âge tendre de treize ans, sur l’album « Charlotte Forever » conçu pour elle par son père Serge Gainsbourg. La même année, elle remportait le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans « L’Effrontée » de Claude Miller. Depuis, prix et distinctions se sont multipliés et, en 2006, son deuxième album « 5 :55 » s’est classé en tête des charts français.

De son côté, Beck avait 24 ans lorsque son single « Loser » -extrait de l’album « Mellow Gold »- est devenu un hit international en 1994. Il s’est ensuite rapidement imposé comme l’un des innovateurs les plus doués de la décennie et, depuis 15 ans, n’a cessé d’étonner par l’éclectisme malicieux de son abondante production.

Ensemble, ils ont créé un album unique, tantôt lumineux et élégant, tantôt sombre et perturbant. « I.R.M. » est une plongée hypnotique dans les méandres d’une psyché complexe qui envoûtera quiconque prendra le temps de vraiment l’écouter. « Je ne suis ni « grand public », ni « underground », affirme Charlotte en parlant de sa carrière musicale et de fait, « I.R.M. » n’appartient à aucune de ces catégories.

L’album dévoile plutôt un monde musical neuf, où les percussions d’Afrique du Nord se marient harmonieusement à l’electro la plus pointue, où la chanson française et la musique Américaine « roots » se rencontrent avec un bonheur tel qu’elles s’enrichissent mutuellement de l’expérience. Appelez cela une nouvelle forme de « world music » si ça vous chante. Plus précisément, il s’agit d’un voyage dans l’univers intime de Charlotte Gainsbourg tel que dévoilé par Beck, un authentique prodige Américain au sommet de son art.

Le premier single intitulé « Heaven Can Wait » dévoile un duo étonnant. Jamais, depuis les jours enfuis où David Bowie collaborait avec Iggy Pop et Lou Reed écrivait pour Nico, deux artistes œuvrant en commun dans un studio d’enregistrement n’étaient parvenus à un résultat aussi audacieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>