Cœurs à vif

« Mauvaises fréquentations », c’est l’histoire de Delphine, quinze ans, qui vit à Grenoble chez ses parents issus d’un milieu bourgeois. Une ado sans histoire, un rien taciturne… A la rentrée, elle fait la connaissance d’Olivia, qui est son opposé absolu : expansive, volontaire et déjà « riche» de multiples expériences sexuelles et de déboires. Les deux amies deviennent inséparables. Quasiment au même moment, Delphine tombe amoureuse de Laurent, un garçon de 17 ans, qui souffre de querelles familiales fortes et d’un passé lourd.
Pour Delphine, c’est l’heure de l’émancipation : elle veut se sentir plus libre, prendre ses distances avec ses parents et cède aux vertiges de la passion. Mais très vite, Laurent ne sait plus quoi faire de l’amour sincère mais excessif que lui porte Delphine. Il décide de la mettre à l’épreuve, de s’amuser avec elle en lui proposant le pire. Delphine est prête à tout pour lui, même à se prostituer.

Inspiré d’un fait divers, ce troisième long métrage de Jean-Pierre Améris pose un regard réaliste et incisif sur l’adolescence. Le réalisateur explore ici le côté sombre et destructeur que représente parfois ce passage chaotique de l’enfance à l’âge adulte.

C’est une actrice de 16 ans, débutante, qui incarne l’héroïne paumée de ce film avec brio.

« Mauvaises fréquentations » laisse le spectateur libre de son jugement. C’est ici toute la force de ce film poignant, dont la fin reste « open » : l’héroïne trouvera les ressources dans sa force intérieure pour tenter de revenir sur « le droit chemin ».

Un film à offrir ou à se faire offrir pour noël!

4 commentaires

  1. Anonyme

    J’ai lu le livre (à peu près en 5e-4e) avant de voir le film… très franchement, « mauvaises fréquentations » ne fait pas exception à la règle: le livre est beaucoup mieux!!!
    Et puis, je ne pense pas qu’il veuille vraiment jouer avec elle: il veut seulement l’utiliser pour gagner suffisamment d’argent dans le but de se casser en Jamaïque: il l’avait déjà proposé à son ex, ce qui démontre bien que tout était prévu depuis le début…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>