Comment supporter le petit copain de sa frangine!

Ma deuxième moitié, presque ma jumelle, tellement les points communs sont nombreux entre nous deux, bref ma soeur m’a encore trouvé un problème.

Aujourd’hui, le 14 février 2002, le jour des coeurs enflammés (comme par hasard), votre soeur adorée veut chater, le soir, pour rencontrer ses ami(e)s de son lycée.
En faisant connaissance avec plusieurs anonymes, dont les noms passent par: creep_my_only ou petit_lapin_va_dans_la_prairie, un pseudonyme à frapper l’oeil de votre soeur, Smiley (pas très romantique, mais assez symbolique par rapport à son amour pour le multimédia, comme il l’écrit dans le dialogue)
Et tout commence par ce nom qui ne vous perturbe pas pour le moment.

Dès ce soir là, la vie de votre soeur, (et la votre) va(vont) du tout au tout changer.

La discusion commence par: tu t’appelles comment? Quel âge as tu?
Mais vous n’avez pas prédit que, dans quatre mois a venir, les "Je t’aime" voleront en nombre presque à en percer l’écran de l’ordinateur.
Les coups de fil apparaissent quotidiennement, le chat hebdomadairement, les petits mots d’amour sur le cahier de sciences de votre soeur, perpétuellement.

Deux mois passent, et vous vous noyez dans la liaison soeur/soeur, car cette dernière n’a dieu que pour " l’Hercule briseur de relation de famille", et votre jalousie augmente de plus belle. Votre soeur vole de ses propres ailes vers son prince charmant, et vous égoïstement, vous râlez car vous n’avez plus personne à qui vous confier.
Vos parents? Oui bien sûr, vous leur parlez de tout mais pas de vos problèmes de coeur, de vos coup de blues, vous les dédiez à votre chère soeur qui a le don de l’écoute.
Alors il y a une déchirure entre vous à cause d’une intrusion dénommée "petit copain".
Encore cinq mois plus tard, c’est la première venue de Monsieur.
Vous lui parlez un peu; et au bout du compte vous le trouvez sympathique.
Alors pourquoi en avoir fait toute une tragédie digne de Montesquieu.
Il faut juste le prendre commme un ami et pas comme une bête féroce qui a kidnappé votre soeur qui est l’une des personne la plus importante à vos yeux.
La communication est un moyen interressant, juste la parole fera comprendre au nouveau venu que vous vous attachez à votre "frangine". Ne jouez pas les ceintures de chasteté pour la protéger.
Alors soyez correcte car celui-ci peut-être l’âme-soeur de votre aînée.

22 commentaires

  1. Anonyme

    je voudrais juste faire remarquer que si une nana veut me piquer mon frère, je veut bien lui emballer avec un petit chèque…
    Bref, Emeraude, réjouis-toi: même si ton futur beau-frère est envahissant, le fait que tu t’entendes bien avec ta soeur l’oblige à être sympa avec toi, alors profites-en au lieu de râler (ha la la, la jeunesse, il faut tout leur apprendre…)

  2. Anonyme

    salut Delphine, toujours aussi féministe à ce que je vois.
    On a quand même un point commun, c’est que l’on a envie d’expédier nos ainé(e)s en orbite.

  3. Anonyme

    Bon, Delphine, tu ne vas tt de meme pas prendre partit pr emeraude!(mdr) Toi, tu me comprends, ac ton (ou tes) copain(s), je ne c plus bien, t’as l’habitude, non? (ptdr)

  4. Anonyme

    Oui mais elle, elle veut vendre son frère, d’ailleurs c pas bien !!! Mais si tu veux, ils le reprendraient peut etre chez Cash converters.

  5. Anonyme

    J’en doute fort tu c! Sur ça, je ss d’accord ac elle, son frère est disons, assez space, je compatis totalement! La seule chose est de le mettre en vente à la braderie de Lille, et encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>