Comment te faire un peu d’argent cet été ?

On a beau dire ce que l’on veut, même si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribut largement! (on le saurrait sinon!)
Tes parents sont à cours de liquide pour t’avancer ton argent de poche ou pire, ils te l’on déjà avancé de 6 mois… et t’es toujours fauché… Alala! Jeunesse dépensière! ;-))
Les possibilités de se faire « des thunes » sont multiples, le tout est de sélectionner pour ne pas se faire avoir, car fin juillet, les bonnes opportunités manquent… (A qui la faute?)

Devenir Baby-sitter

L’âge légal est 16 ans, avec l’accord parentale (et oui, cette dépendance te sera propre jusque ta majorité!)
Je te conseille de limiter l’âge des enfants de 3 à 10 ans. Avant, ce sont des nourrissons et changer les couches… on peut dire qu’il y a plus agréable…
Après, c’est la crise d’adolescence qui commence et pour avoir un minimum de calme, il faut se lever de bonne heure! (mais bon, on est tous passés par là!)
Bien sûr avoir obtenu son BAFA et/ou un brevet de secourisme est un atout supplémentaire, toujours avoir à porter de main les numéros d’urgence en cas de problème!

Les meilleurs moyens: la traditionnelle petite annonce en boulangerie fait très bien l’affaire, mais le simple fait d’en parler autour de toi peut-être suffisant! Le bouche-à-oreille est parfait pour multiplier les occasions de garder le petit Valentin de Mme X ou la petite Justine de Mr Y.

- N’oublie pas de préciser ton âge, ton numéro de téléphone, ton expérience en la matière (s’il y en a eu) et ton adresse. Si tu es mineure, tes parents doivent contacter la famille chez qui tu gardes les enfants pour une question d’assurance!

Pour rendre agréable ta soirée avec ces chers bambins, propose des activités, des jeux, de la cuisine… Surtout ne les scotch pas à la télé, ça pourrait bien être la première et la dernière fois que tu les gardes! (rapport aux parents oblige!)
Mais dans la majorité des cas, tout ce passe pour le mieux!

Ton tarif peut varier de 6€ à 10€ l’heure, cela dépend de l’heure ainsi que du nombre d’enfants à garder.

Vendre des bibelots à la brocante des environs

Généralement, les premières brocantes ont lieu dès le printemps, mais de nombreuses villes en organisent jusque octobre. Alors tente ta chance et loue 3 ou 4 mètres pour exposer tes anciennes poupées ou les petites voitures de ton frère ou encore des porcelaines anciennes de tes grands-parents… (avec leur accord bien sûr!)

Pour vendre, la formule est simple:

propreté + qualité + bas prix = bonnes recettes

En effet, avant d’exposer tes anciens effets personnels, nettoie-les, lustre les bois et emballe les porcelaines ainsi que les verres dans du papier afin de ne rien abîmer.
Un conseil: Les prix doivent varier de 0.50€ à 3€; ne pas oublier que le « marchandage » est toujours de mise!
Il faut casser les prix pour attirer!
Pour t’inscrire, renseigne toi à ta mairie et demande un bulletin d’inscription.

Tu peux facilement te faire aux alentours de 100€ en une journée si tu t’y prends bien!

5 commentaires

  1. Anonyme

    Je suis pas vraiment d’accord sur la technique de propreté + qualité + bas prix = bonnes recettes, bas prix ça oui ça marche le reste est obligatoire mais pas forcément vendeur. D’abord lors d’une brocante les meilleurs clients, les habitués se piontent le matin, c’est donc eux à qui il faudra de préférences vendre les bibelots. Après faut se faire remarquer, apater le client et le reste est pour une grande part du au charisme du vendeur. Bien que les objets en vente joue un rôle aussi important. Vendre des trucs qui se collectionnent genre bouteilles de parfums, bd(tintin ou spider-man) etc. Et pis je crois qu’il faut payer son emplacment lors de brocante, bien que ça ne doit pas être toujours le cas.

  2. Anonyme

    Moi, je vends rien car j’ai horreur de ça, j’ai toujours l’impression que chaque objet, j’en aurai besoin un jour :) Quel sentimentaliste ce Thomas ;)
    Mais c’est vrai que dans les brocantes, on trouve souvent RIEN.

  3. Anonyme

    Tu c Morgan, depuis tte petite, je participe aux différentes brocantes du Nord (tradition oblige! ;-) et en vendant mes anciennes barbies, poupées, poly-pocket et mes différentes babioles, à chaque fois, je revenais avec environ 1200Fr (à l’époque)
    C’est vrai que savoir apater le client est une règle d’or: savoir marchander, faire jouer le sentimentalisme (des enfants à un stand, c’est tjrs atendrissant, je connais! ;-) et puis suivant les vides-grenier, c’est vrai qu’en général, arriver une heure avant le coup d’envoi permet de préparer un stand digne de ce nom (pas d’objets à terre, mais à hauteur des yeux….)
    Pour l’emplacement, souvent c’est gratuit, au pire, il y a jusqu’à 2€ de droit de place (ça ne ruine pas)
    Seule la braderie des grandes villes, je vais prendre Lille, car je la connais bien, sont très onéreuses, mais inutile de s’avanturer dans les dédales de stands pour faire bonne recette!

  4. Anonyme

    Heu… ça me paraît un peu jeune, je suis pas sûr que les parents ai vraiment suffisamentr confiances pour laisser leurs enfants à un ados de 13 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>