Concert Klaxons et Justice – Lille – Zenith Arena

« C’est le plus grand concert de la tournée, le public était chaud comme la braise et l’ambiance terrible »

M’a confié un des gérants de la boîte de prod’ des Justice après le concert.

Tout le monde était là pour la même chose, aucunes prises de têtes juste des cheveux mouillés qui s’agitent et des chaussures qui volent ci et là. Les klaxons sont apparus sur scène comme des héros du rock actuel. Le public euphorique réclame les musiciens, on peut entendre des bouches de toutes les filles « Siiiiiimon », et nul besoin de vous conter l’extase ressentie lors de l’apparition du groupe sur le plancher du célèbre Zénith de Lille.

Les vigiles doivent être présents, beaucoup de filles en furie et de pogos dans la foule. Du haut des gradins, on peut apercevoir ce mouvement fou bercé de gauche à droite, et de nouveau de droite à gauche. Sans cesse les gens s’agitent et tout le monde aime ça. Des drapeaux à l’effigie des musiciens se dressent et les cris perdurent entre chaques morceaux. Le public chante avec le groupe et l’osmose semble parfaite.

Un entracte d’une petite demie heure pour la préparation de la scène pour Justice. C’est avec grande surprise que l’on redécouvrira la scène customisée à l’occasion du duo électro du moment : une croix fluorescente géante, symbole représentatif du groupe, des enceintes partout, des amplis bref, le tout pour un son délirant sur lequel tout le monde se plait à bouger son corps chaud et transpirant.

Le son de la première chanson se fait ressentir et la salle n’est pas encore remplie à nouveau, un mouvement impressionnant se crée donc : Tout le monde accourt vers les portes qui mènent à la fosse pour ne pas manquer le début du spectacle. Imaginez l’ampleur du Zénith, et tout ce monde (déjà un peu ivre) qui court partout ! C’est hallucinant et terriblement bon !

On essaye de s’imaginer ce qu’il se passe dans la tête de nos voisins qui dansent jusqu’à épuisement, qui s’agitent et qui semblent déconnectés du monde. J’observe et c’est à la limite de la jouissance que les filles hurlent D.A.N.C.E (titre far actuel du groupe), se collent aux autres et s’entraînent mutuellement dans une danse electro infernale.

A ne pas oublier les adeptes de la techtonik, certes bien présents mais un peu à l’écart. Leurs démonstrations, seuls, ou en groupes, aux extrémités de la salle ou devant la buvette, un peu en retrait de la salle. Des groupes de tous âges, de tous styles et de toutes sortes se forment pour profiter au maximum du concert. Tout est parfait. L’ambiance est bonne, le son est idéal.

Un concert unique où Justice a fait un carton unanime !


 

Gaspard et Xavier des Justice

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>