David Garrett fait du rock un classique

David Garrett aurait pu rester un simple violoniste -certes audacieux-, mais noyé dans un orchestre. C’était sans compter ses héros. Quand d’aucuns lisaient des comics ou sortaient entre copains, David écoutait les compositions de Jimi Hendrix et Jimmy Page, tout autant que ses anciens professeurs Itzhak Perlman et Ida Haendel : « J’ai toujours trouvé que Beethoven avait quelque chose d’une « rock-star » explique-t-il sans provocation. « Quand on parle de rock star, poursuit-il, on pense aux années 70, 80, 90… Mais une rock star, avant tout, c’est un passionné de musique, un explorateur plutôt qu’un suiveur. Beethoven était tout sauf un suiveur. »
C’est cette passion pour deux mondes, à première vue incompatibles, qui a fait de David Garrett plus qu’un violoniste : Il a vendu plus de 2 millions d’albums dans le monde.

A l’instar d’André Rieu, il a su attiser la curiosité des foules sur la musique classique, mais la comparaison s’arrête là.
Electrisant les foules avec ses reprises de U2, Nirvana, Metallica et Aerosmith entre autres, on pense d’avantage à un groupe de métal finlandais comme Apocalyptica, qui a consacré son répertoire à la musique heavy metal, reprenant les tubes « Nothing Else Matters » ou « The Unforgiven » au violoncelle.

Garrett brille avec précision et puissance, soutenu par son groupe et l’Orchestre Philharmonique de la Ville de Prague. Il élève ainsi le rock à un autre niveau. Dans « Rock Symphonies », certains titres « Kashmir » ou « Walk This Way » tombent sous le sens et, comme le remarque David, Aerosmith avait déjà osé le mélange des genres en collaborant avec Run-DMC. Mais il y a des choix plus surprenants encore, comme cette combinaison de « Vertigo » (U2) avec Vivaldi (Les Quatre Saisons) ou la Cinquième de Beethoven « 5th » revisitée. Sa mélodie faisait déjà le bonheur des discothèques à la fin des années 70, « 5th » est ici recréée comme un titre culte.

 

Ambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>