Déprime

cafard, bourdon, blues, spleen, déprime : il y a plein de noms pour dire que l’on broie du noir…plus ou moins noir.

Quand le soleil se lève mal.

Le coup de cafard, c’est cette tristesse qui surgit un beau matin sans raison: le lever est difficile, on n’a envie de rien, et surtout pas d’aller en cours. Parfois, ca passe dès qu’on voit les copains ou qu’on a quelque chose d’agréable à faire. Mais ca peut durer jusqu’au soir; on s’endort avec le coeur serré; en espérant que ca ira mieux le lendemain et c’est souvent le cas.

Lassitude et écoeurement.

La déprime, c’est plus profond; c’est une vaste grisaille qui ternit la vie. On n’a gout à rien, meme aux choses qu’on adore d’habitude. on n’a qu’une envie, une seule: s’enfoncer dans sa coquille.

Comment la reconnaître ?

c’est à sa durée qu’on reconnaît une véritable dépression; on peut faire des « microdéprimes » qui lui ressemblent, mais ne durent que quelques jours. C’est un mal-être qui peut aller jusqu’à des idées suicidaires, parce qu’on lache prise au point d’avoir envie de mourir.

Bons plans:

-soignez votre look: porter des couleurs vives, sentir qu’on peut être aimé, autant d’antidotes efficaces contre les idées noires !

- faites-vous plaisir, au moins une fois par jour. Pensez à tout ce qui sera agréable dans la semaine et le mois qui viennent .

- ne vous regardez pas trop le nombril: c’est le meilleur moyen de croire qu’on est le plus malheureux du monde !!!

5 commentaires

  1. Anonyme

    très bon article, mpoi je déprime vite, que ce soit à cause de mon phisique, à cause d’une amitié qui ne va pas comme je le voudrais, à cause du gars que j’aime qui ne répond pas à mes mails etc!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>