etudiant

Don’t Cry Venezuela

En France, on est quand même des champions de la manifestation. Mais quand je regarde la situation des Vénézuéliens, je me dis qu’on n’est vraiment pas les plus mal lotis.

La fronde d’étudiants qui occupe les rues de Caracas depuis une quinzaine de jours proteste : contre la montée en puissance du crime (selon l’Observatoire Vénézuélien de la Violence, 1 personne est tuée environ toutes les 20 minutes au Venezuela), l’insécurité, la situation économique, la pénurie de biens de consommation basiques (papier toilettes, sucre, lait, par exemple).

Ce rassemblement, anti-gouvernemental (et anti président Maduro) a entrainé une spirale de violence.

Résultat : la mort de quatre étudiants, des blessés et des manifestants mis en prison, dont l’un des chefs de la contestation étudiante, Leopoldo Lopez (radical de droite), considéré responsable de cette crise sociale.

Il faut tout de même savoir que le gouvernement vénézuélien (anciennement sous l’égide d’Hugo Chávez) contrôle tout ce qui se passe du côté des médias télévisés (adios la liberté d’expression). L’avantage c’est qu’ils ne s’occupent pas trop des réseaux sociaux (sauf Twitter, qui apparemment est filtré par le gouvernement, genre des photos de manif’ compromettantes – grillés les mecs).

Le Venezuela est actuellement considéré comme l’un  des pays les plus dangereux au monde, (donc les doigts de pied en éventail sur une plage c’est niet). Les habitants vivent dans l’angoisse constante. Ils se sont eux-mêmes crée un couvre-feu, pour éviter de sortir après le coucher du soleil, de peur d’être rackettés, kidnappés ou assassinés au coin d’une rue.

Aujourd’hui, les protestations en faveur de l’opposition se font de plus en plus nombreuses de par le monde, afin de soutenir le mouvement étudiant : une petite lueur d’espoir qu’ils ne sont pas prêts d’abandonner pour faire valoir leurs droits.

Et vous, un fait de l’actualité qui vous a marqué ? N’hésitez pas à nous en parler et rejoignez nous dès maintenant sur nos pages Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>