Dr Dre met le feu avec Kush

Mais ça y est ! Il arrive ! C’est bien en 2011 que sortira l’album qui s’annonce comme le plus important de ces dernières années dans l’histoire du hip-hop.

Le premier single issu de Detox s’intitule « Kush » et c’est en quelques secondes à peine que l’on replonge dans l’univers sonore si particulier du bon docteur. Un son puissant qui remplit l’espace, une ligne de piano qui fait mouche immédiatement, un beat qui oblige les nuques à se secouer violemment. Aucun doute, Dr Dre n’a rien perdu de sa touche magique qui a révolutionné le rap.

Et en bon représentant de sa west coast d’origine, Dr Dre fait l’éloge de sa chère Chronic, sa médecine douce à lui dont il partage le goût prononcé avec Snoop Dogg, autre figure enfumée du rap californien. Et rejoignant le clan très select des artistes ayant eu le droit de poser aux côtés du Doc, Akon nous sert un refrain entêtant aromatisé à la weed. 

Dr Dre nous réserve probablement bien des surprises sur son nouvel album, et l’apéritif qu’est « Kush » ne fait qu’augmenter l’attente autour de l’arrivée du messianique Detox.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>