Enfin libre!

2321. C’est le nombre de jours qu’ Ingrid Bétancourt a passé dans la jungle colombienne depuis son enlèvement le 23 février 2002. Sénatrice et ex-candidate à la présidentielle en Colombie, elle est devenue en quelques mois l’icône de tout un peuple qui pourtant, ne lui était pas acquis. Militante contre les narcotrafiquants et la corruption, elle souffrait d’une image de « Jeanne d’Arc » trop éthique, trop morale, trop audacieuse. Mais depuis la vidéo choc de novembre dernier qui la montrait affaiblie et amaigrie, l’opinion a pris fait et causes pour cette femme, symbole de courage, de ténacité et de volonté.

Dès sa sortie de l’avion sur la base militaire de Catam, près de Bogota, en Colombie, elle a tenu à s’exprimer en Français et rend hommage à l’action et au soutien  incontestable du gouvernement et du peuple français:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>