Et la Palme d’Or est attribuée à…

« Le film a une écriture magique, sa générosité est magique, tout était magique » Ce sont les mots de Sean Penn lors de la remise de la Palme. Huit clos à mi-chemin entre la fiction et le documentaire, le film de Laurent Cantet se déroule « Entre les murs » d’un collège réputé difficile du XXème arrondissement de Paris. François Martin tente d’enseigner le français à « ses » quatrièmes, représentation de mixité sociale et raciale. Le film est centré sur l’adaptation de ce prof à cette classe en demande mais aussi en rébellion. « Qu’avez-vous appris cette année ? », tous les profs devraient poser la question à leurs élèves. L’apprentissage de la vie, tout simplement…

Avec « Entre les murs », Laurent Cantet offre à la France sa première Palme d’or depuis 1987. A l’époque, Maurice Pialat avait reçu son prix sous les huées du public pour « Le soleil de Satan ».

Plus d’informations sur « Entre les murs » cette semaine avec Benoît, notre spécialiste cinéma.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>