Et toi, comment aimes-tu?

Un amour admiratif pour les filles, adoratif chez les mecs.

L’admiration entre pour 80% dans l’amour. Surtout dans l’amour féminin. Quel est le mec qui attire davantage une fille? Le bof? Le tendre? Le beau mec? Le gentillet? La réponse est simple: celui chez qui elle trouve quelque chose à admirer: une fille peut difficilement aimer à long terme un mec qu’elle n’admire pas à un titre ou à un autre.
On connait la séduction qu’exerce sur les filles: le mec riche ou célèbre, ou le propriètaire d’une superbe voiture… Elles ont pourtant intéret à admirer de vraies valeurs, des valeurs durables.
Au mec donc d’être quelqu’un! Quelqu’un de solide pour répondre à l’attente féminine. Car tou peut impressionner une fille, l’équilibre, l’ordre intérieur d’un mec, la façon dont il domine sa vie… Car vis à vis d’une fille, tout mec a sa chance, s’il est un homme vrai, pas du toc!

L’ado a lui aussi sa phase d’admiration: quand il est très jeune et que l’amour chante en lui pour la première fois. La fille lui apparaît donc comme un être adirable, pur et angélique.
Mais bien vite, cette image de la « femme idéale » (s’il en existe une…) s’altère à la suite de conversations, ou d’expériences minables: la fille devient cet objet de moqueries de tant de propos masculins…
Puis, avec le temps, le mec fini par penser que, si les femmes sont telles qu’il se les immagine, une échappe à la règle… et pour celle ci il ferait n’importe quoi, il aura plus que de l’admiration, de l’adoration, comme pour sa mère autrefois. Cette femme élue, il va la placer sur un piédestal tellement élevé qu’il ne comprendra pas qu’un jour elle puisse le décevoir.

Un amour hésitant pour les mecs, souterrain et progressif pour les filles.

- Comment vient l’amour chez les mecs?

Subjugué par un beau physique, le garçon peut connaître le coup de foudre. Puis des considérations de détail peuvent le faire hésiter: des jambes pas assez élancées, une taille un peu trop forte…Hésitation qui devient majeure s’il a l’impression que la relation devient « piégeante ». Si malgré cela, l’amour persiste, il devient plus fort que tout.
Ses explication s’expliquent:
- moins mûr que les filles au même âge.
- le mec acquiert souvent plus tardivement la stabilité du sentiment amoureux au point qu’il conçoit difficilement qu’on puisse aimer toute une vie (à plusieurs exceptions près, bien sûr!)
- la peur de l’engagement trop rapide qui conduit parfois à la rupture.
Et quand rupture il y a, le garçon n’est pas toujours très clair. Au lieu de dire nettement: « C’est fini »; il se retire, avec des mots ambigus: « Tu es une fille formidable… mais tu vois… on verra plus tard… mais si tu as une autre occasion, n’hésites pas! »

Comment vient l’amour chez les filles?

Fréquemment, il débute d’abord lentement, timidement, souvent à son insu.
Le coup de foudre est peu fréquent chez la fille. Sauf dans le cas où le mec en question ressemble étrangement à telle ou telle célébrité ou à un de ses ex, ou alors qu’elle tombe littéralemnt amoureuse de lui… et là, il n’y a pas 36 000 solutions, elle ne peut se faire à l’idée que ce pourrait être un autre.

D’autres manières d’aimer existent mais ne sont pas très courrante chez les jeunes:
- l’amour dominateur (à la limite du sado-masochisme)
- l’amour forcé (mais celui ci était surtout répendu dans certaines familles lors de « relations arrangées »)

A vous de vous épanouir en amour, quelque soit la manière dont vous aimez, n’oubliez pas que c’est le plus beau des sentiments, alors ne le gâchez pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>