Expo: le Paris surréaliste signé Bethina Reims.

On est loin de la photographie officielle de Jacques Chirac pour sa présidence ou encore du clip de Desireless « Voyage, Voyage » pour lesquels Bethina Reims s’était fait un nom. La photographe nous montre sa fibre artistique directement inspirée du mouvement surréaliste en osant nous exposer ses fantasmes parisiens.

« Rose, c’est Paris » un titre hommage au maître du surréalisme qu’était Marcel Duchamp. Le peintre s’était inventé un personnage fictif « Rrose Selavy » jeu de mot signifiant « Eros c’est la vie ». Une vision du peintre de l’érotisme comme une façon de bousculer la pensée, un jeu d’indices difficile à saisir, une façon de s’affranchir de ce que l’on a appris ; Eros celui qui nous invite à dépasser nos idées préconçues et qui conduit l’artiste à sa liberté.

Et c’est toute cette imagerie, cet acharnement à se défaire du déjà vu que Bettina Rheims a recherché à travers cette exposition pour le moins audacieuse. "B" se métamorphose au fur et à mesure qu’elle avance dans son périple passant de meneuse de revue à accordéoniste aveugle. Elle nous emmène dans les recoins obscurs de la ville : les coulisses de la BnF, le dôme de l’observatoire, les canaux souterrains, les cafés, les cabarets… L’artiste nous présente son œuvre comme « un grand sérial mystérieux », un polar fantasmagorique qui multiplie les références que se soit Dali ou Fantomas,  une rêverie contemporaine en noir et blanc.

Les photos sont sulfureuses : des femmes dans leur plus simple appareil posent devant l’objectif. Plus de quatre-vingt modèles ont été appelés à représenter « B » et « Rose » des connus : Naomi Campbell, Charlotte Rampling, Anna Mougladis, Monica Belluci… et des inconnus : des proches de la photographe et des actrices du X.

Bettina Rheims et Serge Bramly nous propose un vrai travail de liberté artistique, innovant et intemporel, féerique et provocateur. Une exposition à ne pas rater si vous passez par Paris.

Du 8 avril au 11 juillet 2010 à la BnF Richelieu.


 

Agnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>