Expo : le storyboarder chouchou d’Hollywood nous dévoile ses dessins.

Arrivé aux Etats-Unis à 15 ans, Sylvain Despretz va d’abord s’orienter vers la publicité jusqu’à sa rencontre avec Ridley Scott qui va s’avérer déterminante pour la suite de sa carrière. Ridley Scott l’engage comme storyboarder. C’est-à-dire qu’il doit traduire le scénario écrit en image par le biais d’un dessin. Des planches ou des croquis permettant au réalisateur de visualiser les scènes du film pour se faire une idée avant le tournage. Un métier des coulisses du cinéma malheureusement peu mis en valeur.

Mais grâce à cette exposition où le storyboarder nous livre sa collection personnelle, il est possible de découvrir les premières esquisses d’œuvres majeures du 7ème art : on peut en effet trouver des croquis de costumes pour « Gladiator » de Ridley Scott, des dessins  scènes de « la Planète des Singes » de Tim Burton, du  « 5ème élément » de Luc Besson, d’ « Alien Ressurection » de Jean Pierre Jeunet ou encore des pastels représentant les scènes érotiques d’ « Eyes Wide Shut » le dernier film de Stanley Kubrick.  On pourra également admirer en exclusivité les dessins de deux projets abandonnés celui de Tim Burton pour un remake de « Superman » et celui de Ridley Scott  « I am a legend ». Sylvain Despretz explique d’ailleurs que ce genre de projets auxquels on ne donne pas suite sont monnaie courante dans le monde du cinéma et pas uniquement pour les petits réalisateurs, bien au contraire.

L’exposition se tiendra à la galerie Artludik de Paris jusqu’au 23 mai. A noter que les 50 dessins exposés sont mis en vente.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>