Fards: poudre ou crème?

Les poudres

The best sur les yeux!

Additionnées de poudre de soie ou de nylon, douces à l’application, les formules intègrent souvent des pigments réflecteurs de lumière, diffusant un halo lumineux qui gomme les grains de la peau. Un effet très apprécié par celles qui souhaitent adoucir les petites cicatrices dûes à l’acné. Le fini obtenu dépend de la façon dont on l’applique: posé sec, à même la peau, il forme un voile léger et subtil. Si l’applicateur est humidifié, on obtient une couleur plus chargée en pigments, idéale en soirée!

Moyen sur la bouche…

Rien n’interdit d’utiliser un fard à paupière ou à joues sur la bouche, astuce d’ailleur bien connue des maquilleurs de studio! Chaque soir, avant de te coucher, pense à nourrir tees lèvres avec un baume hydratant car cette consistance peut être, dans certains cas très assèchante.

C’est bien sur le teint

Libre ou compacte, à chacune ses habitudes. Les compactes sont pratiques en retouches dans la journée, et la poudre libre donne un fini soigné. La variante entre les deux: la présence d’un liant dans les poudres pressées qui compacte le produit. Sec, il renforce l’effet matifiant. Gras, il apporte de l’onctuosité. Pour faire la différence, appuie un mouchoir en papier sur la poudre. S’il y a une auréole translucide, il contient un liant gras et convient aux peaux sèches. Sinon, le produit est « oil free », idéal pour les peaux grasses ou mixtes. La poudre ne couvre pas les imperfections comme le fond de teint, mais matifie et uniformise la peau en transparence, idéal pour rester naturelle! Estompe la avec un gros pinceau.

Les crèmes

C’est divin sur le teint

La texture crème se prête très bien au maquillage du teint. Emulsionnée, elle est gorgée d’agents hydratants et traitants, de filtres solaires et surtout de silicones lissantes qui facilitent l’application. Grâce aux pigments très denses, dosés sans exès, on joue sur les transparences. Si tu souhaite dissimuler quelques taches ou petits boutons, tu poses un peu plus de matière sur ces zones, puis tu étires toujours de l’interrieur vers l’exterrieur. Seule contrepartie à ces soins confortables: une durée de vie moins longue que celle des poudres.

A petite dose sur les yeux

C’est la mode des fards à paupières crémeux. On les dépose en faible quantité sur le bout de l’index et ils s’estompent au doigt. Répartis en voile léger, ils résistent à l’eau et donnent un effet irisé. Etalés en couches épaisses, ils sont laqués: ultra-tendance cet été! Attention pourtant car la matière alourdit la paupière et se faufile volontier dans les interstices de celle-ci! (pas très esthétique tout ça!)

C’est glamour sur la bouche

Les rouges en crème ont le vent en poupe. Riches en cire, leur texture est confortable et nourrissante, mais c’est pour leur fini sexy et leur effet repulpant qu’on les plébiscite! Un résultat dû en partie à l’onctuosité de la pâte et à l’applicateur. Grâce à leur pinceau ou à leur embout en mousse, ils sont plus précis dans le tracé et le remplissage des lèvres que les rouges en bâton. Choisis des teintes naturelles, qui se fondent avec ta carnation. N’oublie pas que le « no make-up » est très tendance, donc ne joue pas les « pots de peinture », les garçons ont horreur de ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>