Fatal Bazooka : fous ta cagoule !

Michael Young a eu sa période russo-ukrainienne avec son désormais célèbre « koulou koukou loukoukou stach stach ». Tout droit sortis de la marine d’ex-URSS, ils avaient tragiquement péris dans le crash de leur sous-marin. Quelques temps plus tard, leur cible : les beaufs sympatoches du Havre… Avec Alphonse Brown, un morceau qui mélange funk et rap, il en profite pour créer un nouveau genre musical : le frunkp. Il sort dans la foulée La Beuze et Les 11 Commandements.

Cette fois ci, il « représente le hardcore des montagnes en direct de la Savoie » et égratine au passage les rappeurs français. Tout le monde en prend pour son grade : Booba (« J’mettrai ma cagoule sur l’BIP – Pour pas me geler les BIP – Espèce de fils de BIP »), Diam’s (référence à son clip), Grand Corps Malade (« J’voudrais jeter un slam pour cette maladie qui, l’hiver, l’anus m’irrite – Un virus venu du froid, qu’on appelle gastro-entérite ») ou encore IAM (« En direct des quartiers de Marseille »). Il prend les rappeurs pour des analphabètes qui ne savent même pas épeler leur propre nom, ironise sur leur diction parfois laborieuse

Toujours accompagné de son acolyte Vincent Desagnat (déjà présent dans le Morning Live), il parodie non sans humour le monde du rap. Affublé de l’incontournable cagoule, de blousons argentés et d’un masque de ski, ils prouvent une fois de plus que le ridicule ne tue pas !

Alors sors le génépi, le reblochon et n’oublie pas : Fous ta cagoule !

Source de la vidéo : http://www.jamblock.com/fr/news.php?id=45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>