Fijación Oral

Shakira Isabel Mebarak Ripoll est abonnée aux records: certainement celui du nom le plus long, mais également celui de collectionner les réussites artistiques… la pauvre, elle doit être blasée ! Après l’album « Laundry service » qui a révélé des tubes tel que « Whenever wherever » ou encore la ballade « Underneath your clothes », c’est un retour aux sources que la chanteuse colombienne nous livre, puisque ce nouvel opus est entièrement écrit dans la langue de Cervantès. Une aubaine dans un paysage musical trop peu porté sur la chose!

Le premier single « La tortura » est une collaboration réussie avec le chanteur espagnol Alejando Sanz, et nous prouve que le style latino ne doit pas forcément se marier avec la salsa pour être réussie. Un clip qui, soyons franc n’a pas grand intérêt, juste celui de regarder avec délectation, pour vous messieurs, le corps ondulant de la belle recouvert d’une suspecte gelée noirâtre; pour nous de déshabiller du regard le bel Alejandro dégageant un certain charme latin…

Visionner le clip

A l’inverse de son prédécesseur, cet opus renferme une ambiance relativement calme, posée, qui permet à l’artiste de jouer avec la douceur sur plusieurs titres. Un album à écouter idéalement en voiture ou à l’ombre d’un olivier en sirotant une sangria.
On retrouve d’autres chansons fortes comme « Obtener un si » : une chanson avec un esprit très jazz… nous sommes plongés dans l’ambiance des ruelles de Bogotá ; ou encore « escondite ingles » comme chanson pop/rock. Enfin, mon coup de cœur : « no » mélant sonorités classiques et de flamenco : superbe !

Malgré un petit manque de rythme, ce premier volume des nouvelles aventures de la Blonde est d’excellente facture.
Un deuxième opus enregistré exclusivement en anglais, Oral Fixation 2, suivra en novembre de cette même année.
Le thème majeur est universel : l’amour, toujours l’amour… heureux, déçu, impossible, toutes les pistes et nuances sont explorées et les paroles sont tout simplement divines.

Bonne écoute !

2 commentaires

  1. la racaille du 24

    j’ai été deçu par cet album, seulement sur la tortura shakira pourait faire son déhancher, mank terrible de rythme. mais bon shakira jte kiss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>