Fini les complexes. Je m’assume comme je suis (ou presque)

« Je trouve mes seins minuscules. Je sais bien qiue je ne suis pas difformes, mais tout de même, une vraie planche à repasser! » Les 3/4 d’entre nous (mêmes les plus belles) nourrissons un vilain petit complexe… Incroyable l’immagination que nous pouvons déployer en la matière! Tantôt les seins, tantôt la bouche, tantôt la cellulite, bref, tout peut être prétexte à ce genre de complexe d’infériorité. Par rapport à qui? Certes, aux squeletiques Cameron Diaz ou encore Kylie Minogue dont on nous impose les critères… mais aussi par rapport aux autres.. Devant notre miroir, nous ne voyons que ces insupportables nez, ces hanches trop généreuses ou ces bras pas assez musclés. Comme si notre corp n’était plus un tout, mais une somme de parties plus ou moins réussies sur lesquelles nous focalisons. Certaines (rares!) vivent tant bien que mal avec ce qu’elles considèrent comme une erreure de la nature. Pour d’autres, c’est une véritable obsession.

Il est temps de faire la peau aux complexes (aux petits comme aux gros) qui nous pourrissent la vie. Facile à dire, difficile à faire, penses-tu? Pas si sur. Déjà, détermine d’où vient cette focalisation alimentée par une vision totalement irréaliste de ta personne te permettrait de faire la moitié du chemin pour t’en libérer. Ensuite, identifie toi à des modèles plus réalistes ou encore mieux à toi même. Sois toi et pas à travers une autre! Enfin, prend ton corps en main te mènerait tout droit vers une réconciliation salutaire avec ta propre image.

Ce que nous croyons être un défaut, une anomalie, un vrai manque de bol, ne présente dans la majorité des cas, aucune réalité objective Les vrais problèmes de malformation physiques sont rares. Les psy le claironnent: le complexe repose sur l’immaginaire. Il exprime un mal-être général dont le principal intéressé, souvent, ignore la cause. Et pour que ce mal-être reste supportable, nous l’accrochons à une « bonne raison »: une partie de notre corps que nous jugeons détestable

Conclusion, tout complexe « se soigne » et sache qu’au millieu du XXème siècle les grosses poitrines étaient plutôt mal vues, et voilà qu’aujourd’hui le 95B est devenu le minimum syndical. Ainsi, un petit rappel des fluctuations de l’histoire en matière de normes est un argument de plus pour mettre ses complexes en sourdine!!

25 commentaires

  1. zoukeuse

    bah, faire la peau aux complexes?
    amène moi hitman contract!!!!
    jen ai plein, appele larmée de terre aussi!
    [chinoise? amerique?]
    la compléxité tire de la pudeur je crois [mouhahahahhahaha]
    je dec’ bon article, 10

  2. Anonyme

    Pas du tout, on sais juste tres bien que tu est de mauvaise fois avec elle, on t’aurais dit qu’on trouvais maité tres jolie tu aurais dit la meme chose avec maité

  3. Anonyme

    pas mal l’articl mm si sa va pa enlevé nos complexes! par contre pr répondre a ce ki trouve Cameron Diaz moche mm si je pe pa la voir je sui pa OK l é super bi1 concerV pr son age é l é franchement bel! par contr kilie minogue qui fait « sa chaude » l é pa génial sachant que C l’une D stars lé plus petite (ds lé 1m30 je lé vu a la TV!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>