Football : Les Bleus terminent par un nul

 

           Les Français avaient à cœur de bien terminer leur phase éliminatoire. Pour cette rencontre, Raymond Domenech, le sélectionneur des Bleus, a titularisé Frey en lieu et place de Landreau, et a aligné Henry et Benzema en pointe.

Au cours des dix premières minutes de jeu, les Français tentaient de prendre le jeu à leur compte. Mais les Ukrainiens étaient bien en place.

A la 10ème minute, Schevchenko, l’attaquant de Chelsea, centrait fort devant les buts de Frey, qui célébrait sa première sélection en bleu. Le centre ne trouvait pas preneur. Au quart d’heure de jeu, Gusev, sur le côté droit, centrait pour Shevshenko, qui servait instantanément en retrait Voronin. Le Red de Liverpool ouvrait le score du pied droit, sur la première occasion du match. (1-0, 14ème). Les Bleus ne tardaient pas à réagir, et sur une relance imprécise de la défense ukrainienne, Makélélé se jouait du milieu de terrain, servait idéalement Henry qui égalisait du pied gauche (1-1, 20ème).Peu après, Schevchenko, bien servi en profondeur, obligeait Frey à réaliser un bel arrêt.

A la demi heure, les attaquants français emmenaient leurs défenseurs, et Ribéry en profitait, mais ne cadrait pas sa frappe. Dans la foulée, Rotan, sur un centre de Voronin, répondait à Ribéry, mais sans plus de réussite. A 10 minutes du repos, Govou, à la suite d’un une deux avec Henry, partait à la limite du hors jeu et trompait le portier ukrainien d’un joli plat du pied droit (1-2, 34ème). Les défenseurs locaux n’étaient pas exempts de tout reproche sur les deux buts bleus.

Dans les derniers instants, Voronin, dos au but, parvenait à se retourner, mais Frey détournait le cuir. Puis, côté français, Clerc tentait sa chance des 25mètres, mais le ballon s’envolait. Il était imité par Ribéry : sa frappe puissante frôlait la transversale. Les 22 acteurs rentrent aux vestiaires sur le score de 2 à 1 en faveur de l’équipe de France, qui n’était pas à l’abri d’un retour ukrainien en seconde période.

 

Les locaux reprenaient le match tambour battant : Frey, sur une tête de Schevchenko, commetait une petite bourde, et permettait aux jaunes d’égaliser (2-2, 46ème). Le match était relancé, et le gardien de la Fiorentina était bien malheureux sur ce coup. Les Ukrainiens continuaient de pousser, et l’intenable Schevchenko, lauréat du ballon d’Or en 2004, ne cadrait pas son tir. Les Français n’avaientt plus la maîtrise du ballon, et l’Ukraine multipliait les assauts devant les buts des Bleus. Rottan, à la 67ème, tirait à côté. Les jaunes obtienaient de nombreux coups francs, mais ne parvienaient à marquer.

A un quart d’heure du coup de sifflet final, Makélélé, des 25mètres, réalisait une superbe demi volée, qui frôlait le montant droit de Pyatov, le portier ukrainien. Clerc expédiait ensuite une tête au dessus. De l’autre côté,Tymoshchuk, en bonne position, tirait à côté. Les deux formations se répondaient coup sur coup.

Ribéry réalisait quelques beaux gestes. Il etait contré par la défense adverse.

La fin de match etait pauvre en occasions. Les deux formations se contentaient de ce score de parité de 2 buts partout.

 

          Ainsi, la France termine 2ème de son groupe, derrière l’Italie championne du monde. Elle attend avec impatience le tirage au sort, qui se déroulera le 2 décembre prochain. Hormis l’Angleterre, tous les gros seront au rendez-vous. Les Bleus s’attendent donc à une compétition difficile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>