Gentleman – It No Pretty

Gentleman s’impose comme un infatigable ambassadeur du reggae. Fort d’albums forts tels que « Journey To Jah »  et « Confidence », il a en effet donné à ce genre un nouveau profil caractéristique et une pertinence que le reggae avait perdu. Parallèlement, Gentleman s’est depuis longtemps forgé une réputation  internationale et est considéré comme incontournable dans plusieurs pays européens ainsi qu’en Amérique du Sud, en Afrique et même aux Etats-Unis. Où qu’il aille, le public ne résiste pas à son charisme, ni à ses fabuleux hymnes reggae, dédiés à la conscience, la droiture et la tolérance.

Il propose aujourd’hui son cinquième album studio, « Diversity », comme un défi musical pour lui-même, mais aussi pour ses fans et les attentes qu’ils peuvent avoir. Rares en effet sont les musiciens allemands aussi imprégnés de roots reggae, pour autant Gentleman peut parfaitement faire un tabac du jour au lendemain sur un riddim dancehall et n’hésite d’ailleurs pas dans cet album à aborder une grande variété de styles et de textures et à se lancer dans des collaborations. “Cette fois, j’étais vraiment sûr de moi, capable tout en travaillant avec d’autres de rester le fil conducteur,” déclare Gentleman, qui s’est engagé dans ce nouveau projet avec tout autant de voracité créative que de courage pour affronter son autocritique.

Le premier single, « It No Pretty », un bijou mid-tempo réunissant un piano, des cordes et un chœur est aussi une critique social sans détour – un thème que l’on retrouve tout au long de l’album.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>