God Save le kitch anglais

Voilà une union qui tombe à pic ! Alors que la Grande Bretagne traverse une crise d’austérité, le mariage annoncé entre William, l’héritier du trône d’Angleterre, et Kate Middleton peut-il sauver l’économie britannique ? Selon une estimation publiée dans la presse anglaise, ce mariage pourrait rapporter plus de 730 millions d’euros, dont 30 millions uniquement grâce aux tasses !

L’enthousiasme du peuple anglais est à la mesure de son attente. Huit ans que les deux tourtereaux se sont rencontrés sur le campus  de l’université de Saint Andrews, en Ecosse, où ils étudiaient l’histoire de l’art. Très discrets sur leur vie privée, l’annonce de leurs noces semble pousser les anglais à consommer, du kitch, comme il se doit.

Quelques heures après l’annonce officielle, une entreprise écossaise T-Shirt Shack a mis en vente des services en porcelaine et des tee-shirts à l’effigie des fiancés. Une gamme de produits qui trouveront naturellement leur place aux côtés des mêmes tasses et soucoupes achetées en 1981, année du mariage de la Princesse de Galle avec le Prince Charles. Le style so british reste le même, seule la photo change. Un soulagement pour les vendeurs de souvenirs qui n’ont jamais vraiment fait recette avec la vaisselle estampillée « Camilla »

Le mariage, prévu pour  le 29 avril 2011 à Westminster, promet d’attirer les foules -britanniques et étrangères-. De même, la retransmission télévisée de la messe de mariage devrait attirer « au moins un milliard » de téléspectateurs dans le monde entier, selon un porte-parole de la BBC. Un chiffre record, à l’instar de celui enregistré par les parents du marié: quelque 750 millions de téléspectateurs étaient alors devant leur poste le 29 juillet 1981.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>