gran-torino

Gran Torino: du grand Clint Eastwood

Le héros Walt Kowalski est un vétéran de la Guerre de Corée et retraité des usines Ford quelque peu raciste vivant dans un ghetto d’immigrants de Detroit. Un jour, il surprend un de ses voisins issus de la communauté asiatique Hmond tenter de lui voler sa Ford Gran Torino, voiture qui fait sa fierté et qu’il passe son temps à astiquer.

 

Avec le rôle de Walt, Clint Eastwood retrouve le personnage de justicier qui a marqué sa carrière. Impossible en effet de ne pas penser à L’inspecteur Harry lors de certaines séquences magistrales. Un parallèle avec le mythique justicier qui vise en réalité à remettre en cause toutes les valeurs qu’il représentait. En effet au cow boy solitaire et impitoyable des premiers films d’Eastwood, se substitue un protecteur presqu’un père de substitution pour le jeune Hmong.

Avec ce film, le  cinéaste américain s’interroge sur des problèmes actuels : le racisme, la religion, l’intégration…Il s’agit d’une œuvre admirable dans laquelle la mise en scène d’un classicisme parfait se met au service d’une véritable réflexion sur la société.

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>