Grand Corps Malade : Midi 20

Grand Corps Malade est un artiste de SLAM. Le slam est un style de « rap » venu des Etats Unis. En voici une petite définition prise sur le site de Grand Corps Malade lui-même :


Il y a évidemment autant de définitions du slam qu’il y a de slameurs et de spectateurs des scènes slam.

Pourtant il existe, paraît-il, quelques règles, quelques codes :

- les textes doivent être dits a capella (« sinon c’est plus du slam » ?)

- les textes ne doivent pas excéder 3 minutes (oui mais quand même des fois, c’est 5 minutes…)

- dans les scènes ouvertes, c’est « un texte dit = un verre offert » (sauf quand le patron du bar n’est pas d’accord…)

Bref, loin de toutes ces incertaines certitudes, le slam c’est avant tout une bouche qui donne et des oreilles qui prennent. C’est le moyen le plus facile de partager un texte, donc de partager des émotions et l’envie de jouer avec des mots.

Le slam est peut-être un art, le slam est peut-être un mouvement, le slam est sûrement un Moment… Un moment d’écoute, un moment de tolérance, un moment de rencontres, un moment de partage.

enfin bon, moi je dis ça…

Grand Corps Malade

Grand Corps Malade est le surnom de Fabien, né le 31 juillet 1977 en Seine-saint-Denis (93).

Très vite, les mots lui viennent facilement. Il chante, raconte des histoires et passe déjà de nombreux coups de téléphone.

Quand il est grand, Fabien veut faire prof de sport. Mais il prend l’hélico pour l’hosto.

Finalement, en 2003, il devient Grand Corps Malade aux côtés de John Pucc’Chocolat et du collectif 129H, avec qui il devient un activiste des scènes slam.

Pendant 2 ans, il arpente toutes les scènes ouvertes des petits bars parisiens pour partager ses textes a capella, dans la plus pure tradition slam.

Il remporte les premiers grands tournois de slam (Bouchazoreill’ à la Boule Noire puis au Trabendo, Slam United à la Java…)

Depuis septembre 2004, avec son pote John Pucc’, il anime Slam’Alikoum, les soirées slam mensuelles du Café Culturel de Saint-Denis.

En 2004, avec John Pucc’, Droopy et Techa et les 129H, il forme « Le Cercle des Poètes sans Instru » pour une création de poésie urbaine que ces 7 slameurs proposent dans de nombreux festivals.

Depuis 2 ans, il a fait de la scène son terrain de jeu favori et multiplie les spectacles et récitals Slam :

- Participation au spectacle d’Edouard Baer La folle et véritable vie de Luigi Prizzoti à la Cigale et aux Folies-Bergères (février et mars 2006)

- Première partie du spectacle d’Elie Semoun au Casino de Paris (3 dates en janvier 2006)

- Plusieurs récitals en solo au Réservoir (fin 2005 et 2006)

- Première partie du concert de Mouss et Hakim à la Boule Noire (2005)

- Première partie du concert de Cheb Mami sur le parvis du Stade de France (2005)

- Et différents festivals : Francophonies en Limousin (2005), Festival d’Aurillac (2005), Festival Zebrock (2005), Festival Hip Hop de Saint-Denis (2004), spectacle « Slam Opéra » au Théâtre de la Main d’Or (2003)…

Photo DM

Début 2005, Grand Corps Malade fonde l’association « Flow d’encre », structure sur laquelle il s’appuie pour animer des ateliers d’écriture/slam auprès de municipalités, centres sociaux, établissements scolaires…

Jusqu’en juin 2006, il participe avec D’ de Kabal, Hocine Ben, Gérard Mendy et Félix Jousserand au projet « 93 Slam Caravane », ateliers d’écriture et scènes slam itinérantes dans plusieurs villes de Seine-Saint-Denis.

Il anime également des ateliers slam pour « La Maison des Ados » de l’hôpital Avicenne à Bobigny.

Fin 2005, il entre en studio avec S Petit Nico (compositeur) et plusieurs autres musiciens pour enregistrer ses textes en musique.

Sortie de l’album le 27 mars 2006.
Si vous aimez les beaux textes bien recherchés et des mélodies acrocheuses, achetez le.

Viens en parler sur le forum Musique

Source officielle de cet article, le site de Grand Corps Malade

6 commentaires

  1. nanasse580

    bah moi jtai mit 10 =) parce que j’aime bien beaucoup le slam (entendu dans quelques reportages on tv), et surtout parce que ton article est bien sympa
    voili voilouuu ^^

  2. SydBarrett

    je crois que c’est la premiere fois que que je suis autant emu par les paroles d’une chanson…Cet homme un trés grand artiste!!!

  3. Anonyme

    Merci thomas de m’avoir fait découvrir cet artiste… (cf: dans la voiture en allant chez mac do lol)
    en tout cas, personne ne peux rester indifférent face au paroles et à la qualité d’un piano-voix exeptionnel

  4. Anonyme

    Grand Corps Malade c’est un bon lui! franchement depuis que j’ai entendu « St Denis » chez Ardisson [tout le monde en parle]avant qu’il soit devenu « commercial  »
    Je suis tombé amoureuse de ses textes!!

    Aleez sa mérite bien un 10/10 ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>