Harry Potter et les reliques de la mort – Partie 1

Une génération d’orphelins, voilà ce que laissera Harry Potter dans l’histoire. Pour minimiser la douleur de la séparation, vous aurez deux épisodes pour le prix d’un ! Pas si facile de condenser 800 pages en 2 heures. L’ heptalogie littéraire comptera donc huit films, tournés en dix ans ! Harry Potter se distingue par sa longévité, sa cadence et sa rentabilité (plus d’1,7 milliard de dollars de recettes jusqu’à présent, et ce uniquement pour les films !).

Pour Harry, l’ultime combat avec Voldemort est imminent. Il faut finir le travail entamé par le regretté Dumbledore. C’est aussi le temps du désenchantement pour le sorcier. L’école est finie, il est alors livré à lui-même. Jadis amis « à la vie, à la mort », les sentiments amoureux finissent de créer de la jalousie et des tensions entre le trio Harry/Ron/Hermione. C’est l’heure des choix. Mais comme toujours l’amitié sera plus forte que tout.

Très conforme au livre, cet avant dernier film dénote par sa noirceur. Lord Voldemort ambitionne d’exterminer les « Sang-de-bourbe » et d’imposer le règne de la peur. Harry, Ron et Hermione tenteront tout pour faire échouer ses plans et s’élèveront contre la tyrannie. Un parallèle avec le totalitarisme nazi n’est pas une idée farfelue, tant elle est défendue par certains sémiologues et les fans eux-mêmes.

Au-delà des interprétations autour de son thème, « Harry Potter et les reliques de la mort » -partie 1- reste un spectacle étonnant, où le gris côtoie le noir et le bleu avec une recherche graphique poussée. Les fans apprécieront. Ce septième film n’a rien à voir avec la candeur et l’innocence colorée des premiers volets.

13 ans que des millions de moldus à travers le monde sont à jamais marqués des sortilèges de Poudlard. La fin d’une ère qui verra son dénouement en juillet 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>