Helmut Fritz – ça m’énerve

Une idée haute en couleur qui met en scène un improbable dandy, héritier d’une fortune mais radin comme une huitre. Il s’installe à Paris et, s’accommodant petit à petit de sa fortune, il va mener une vie mondaine et profiter des meilleures tables de la capitale, cultivant un style vestimentaire bien à lui, néo-dandyste, flamboyant. Pourtant, au fond de lui, cette vie d’ « heureux portemonnaie » comme il la qualifie, lui pèse de plus en plus.


En 2009, la coupe est pleine : victime d’ennui profond, Helmut craque. Le champagne rosé, les slims taille 34 et les franges type « Kate Moss », ça l’énerve ! Il cherche à en parler à quelqu’un et rencontre alors Herr Konrad, qui, prêtant l’oreille à cette vie dissolue, lui propose une chanson…

2 commentaires

  1. Anonyme

    en meme tenp tu nes pa obliger dekouter^^

    mais c vrai que sa chanson gonfl vitt kar elle na aucun butt
    ou peut erte naije pa loreille asser fine pour lentendr^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>