Hépatite X : des babies rockeurs prêts à nous contaminer

C’est en 2007 et dans la rue que le groupe Hépatite X se fait connaitre lors de la Fête de la Musique. Un producteur les repère et croyant en leur potentiel décide de les emmener enregistrer en studio afin de préparer tout doucement un album.

Hépatite X nait de la rencontre de trois jeunes passionnés de musique et bien décidés à en vivre : Lola, Jazz et Joseph. S’inspirant de leurs groupes favoris : The Clash, Iggy and the Stooges, Nirvana ou encore Bob Marley, ce trio hurle sa rage juvénile et semble bien décider à exprimer à gros renforts de riffs de guitare bien nerveux leurs revendications. Evoquant des sujets très actuels tels que l’immigration, la présidence Sarkozy et les OGM, leurs textes peuvent paraitre assez bateau et un chouia rebelle en toc mais vu leur jeune âge on peut leur pardonner et juste admirer leur force de caractère, leur intérêt concret pour la musique punk rock et surtout leur parti pris de ne pas jouer sur les apparences.

Leur musique au son brut peut faire penser à du Guérilla Poubelle en un peu plus gentillet avec notamment « Y’a tellement de choses » mais Hépatite X sait aussi passer ses messages en douceur avec la ballade à la voix sage de Lola  mais aux paroles agressives « Génération Démolition ». Extrait…

Agnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>