Hommage à Fred Chichin : guitariste des Ritas Mitsouko

Frédéric Chichin était né en 1954 à Clichy, d’un père féru de cinéma, qui avait créé dans les années 60 la revue «Miroir du cinéma». Passionné de rock anglo-saxon dans son adolescence particulièrement des Beatles, Rolling Stones et Jimi Hendrix. Fred Chichin et Catherine Ringer se rencontrent lors du spectacle « Flashes rouges » auquel ils participent tous deux en 1979. La rencontre entre la chanteuse et le guitariste ne va faire qu’un éclat. Passionnés de musique rock, il décide de former un duo rock qui s’appelait Spratz, avant de choisir Rita Mitsouko.  Au milieu des années 80, on dit alors Les Ritas Mitsouko car les gens pensaient que c’était le nom de la chanteuse et non du duo. Un nom particulier pour un groupe à part. « Rita » en référence à l’actrice Rita Hayworth et Mitsouko qui signifie « mystère » en japonais. Un look totalement décalé, anorak et sacs plastique. Une originalité scénique et musicale unique. Un premier album sort en 1984, Rita Mitsouko qui propulse le groupe sur le devant de la scène. Un succès qu’ils doivent en particulier à la chanson « Marcia Baila ». Sorte de prophétie,  « Mais c’est la mort qui t’a assassinée, Marcia/C’est la mort qui t’a consumée, Marcia/C’est le cancer que tu as pris sous ton bras/Maintenant, tu es en cendres, cendres ». Un morceau rock aux influences latines qui rend hommage à l’actrice Marcia Moretto, décédée d’un cancer trois ans auparavant. Le titre se vend à plus d’un million d’exemplaire. La musique des Ritas Mitsouko explore les différentes facettes de la musique. Mêlant ainsi le rock, la funk, la new wave, le hip hop, le jazz, le punk, le ska. Le groupe ne se met pas de frontières, ils réinventent sans complexe. Fred Chichin était un homme ouvert à toutes les influences musicales et à toutes cultures. Il savait donner la joie aux gens. On se souviendra de son humour, de sa fantaisie et de son génie en tant que guitariste des Ritas Mitsouko. Véritable figure emblématique du groupe éclectique. Une aventure à travers les années 80 et l es années 90 qui n’auront rien dénaturé au style du groupe. Une discographie impressionnante, 11 albums. Restant au sommet des charts français avec les tubes «Marcia Baila», «Y a d’la haine», «Andy», «Les histoires d’A» ou «C’est comme ça». Leur dernier album, «Variety», était sorti en avril en version française et anglaise. En août 2006, Catherine Ringer annonce sur France Inter que le groupe a enregistré une chanson avec Serj Tankian, chanteur de System of a Down. En septembre 2006, ils participent à la création du spectacle Les Noces de l’Enfant-Roi, création d’Alfredo Arias présentée à Versailles dans le cadre du festival Fêtes de nuit de Versailles.

Le groupe des Rita Mitsouko se retrouve orphelin d’une de ses moitiés. Fred Chichin, le guitariste du groupe de rock est mort des suites d’un cancer particulièrement agressif. La maladie qui a emporté le musicien en deux mois à peine, avait forcé le groupe à annuler une série de ses concerts ces deniers jours. Fred Chichin qui avait dû quitter la tournée, était absent des scènes depuis octobre. Ainsi, le 13 novembre, Catherine Ringer monte seule sur la scène de l’Olympia. Hommage à un homme qui a marqué son époque, qui manquera beaucoup à la scène musicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>