« Il était une fois » Ou le dernier chef d’œuvre de Disney

    Gisèle, paysanne dans un lointain royaume magique et sans égal, à la chevelure rousse lumineuse, rêve au prince charmant en compagnie de ses amis les petits animaux de la forêt. Jusqu’au jour où celui-ci la rencontre sur son chemin et ils décident de se marier pour sacraliser leur amour.  Mais la méchante Belle-Mère, jalouse de la belle Gisèle va la pousser dans le puit aux vœux qui l’expédie dans le royaume où l’on est jamais heureux, celui de la réalité humaine. Elle ne sait ni où elle est, ni pourquoi elle y est. C’est ici, au cœur de New-York que l’aventure délirante, la quête sans fin, commencera pour la jolie Gisèle. Des rebondissements hilarants s’enchaînent en furie, une future princesse archétypée se croyant encore sans son lointain pays fictif lui donne une image désaxée mais terriblement comique !

 
Un mixe entre le dessin animé et le réel, la fiction mêlée à la réalité fait de ce dernier film une réussite spectaculaire.  Un certain goût prononcé pour les stéréotypes fantastiques, mais rien de trop lourd ni de trop niais car le second degré surgit toujours quand il le faut ! De nombreuses références aux anciens dessins animés tels que Blanche Neige, la Belle aux Bois Dormants, Cendrillon …. Bref, tous les classiques qui ont su marquer notre tendre et naïve enfance !

« Il était une fois » m’a personnellement troublé. Un concept novateur poussé à l’incongru n’est pas uniquement divertissant. Il porte une réflexion sur l’amour et la destiné. Un peu comme un roman moralisateur, Disney a encore frappé très fort (aux portes du château perdu ?)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>