Infos Monde: quand ça va mal

Infos Monde: quand ça va mal

Les émeutes sur l’île de la reine Élisabeth ont laissé des traces : c’est la mort d’un jeune homme, qui a déclenché la vague de violences british quatre nuits durant, la semaine passée.
Tenant la police responsable de ce drame, de nombreux jeunes ont mis les rues à feu et à sang : des individus, morts et blessés confondus, ont donc subi la brutalité des hordes de hooligans (sans ballon de foot mais tout de même).

Mal être persistant d’une génération qui se cherche ? Manque de thunes ? Pas de job ? Peur de l’avenir ? Il semblerait qu’un message soit passé en tout cas.

Et puis comme on en parle, les Roms n’ont pas eu leur mot à dire : expulsés manu militari d’une pelouse où ils étaient installés provisoirement (tout le monde devrait savoir que les Roms ne restent jamais au même endroit très longtemps: leur mode de vie est ainsi). La police les a donc conviés à partir (si on estime que l’invitation n’était vraiment pas des meilleures). Beaucoup d’associations ont protesté contre cette « écœurante opération », qui pour eux, n’a aucune utilité. « On les chasse de la rue, pour les remettre à la rue », confiait le vice président de la Fédération des Droits de l’Homme, dans les Bouches du Rhône.

En ce qui concerne votre alimentation, veuillez appliquer les règles de sécurité (énoncées sur le manuel de la pochette qui se trouve devant vous) : je joue les hôtesses de l’air, comprenez ?

Bref, la salmonelle (une bactérie fourbe, méchante et résistante) s’est dit qu’elle allait bientôt se pointer par chez nous. Et elle revient en force (elle a d’ailleurs été baptisée salmonelle Kentucky, je cherche encore à comprendre pourquoi).

Elle s’introduit chez les animaux qui finissent dans votre assiette (œufs, tranches de jambon, poulet, steaks: en clair tous les trucs auxquels il est vous est impossible de résister, lorsque vous n’avez pas de chocolat sous la main).
Bonne hygiène, bonne cuisson et bonne santé, voilà la règle des trois B (mais c’est que je m’impressionnerais moi-même).

Un dernier conseil : n’oubliez pas la crème solaire. Et ne pensez pas, jeunes imprudents, que baisser l’indice de protection vous donnera le bronzage parfait. Si vous voulez ressembler aux vieux schnoks qui passent leurs étés sur la Côte d’Azur c’est votre problème (mais si, ceux avec la peau tellement marron, qu’on dirait le cuir de votre canapé. Et puis on ne parle pas des tâches, grosses comme des fientes de pigeon, ni des grains de beauté alias champignons extra-terrestres, ni des … Toujours aussi glamour hein ?).

PLIZZZZZZZ, prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>