Interview de Biffy Clyro

Espritjeune : Qui est Biffy Clyro, comment le groupe s’est formé?
Biffy Clyro : Nous sommes trois dans le groupe. Ben mon frère (Batterie), Simon (Neil, guitare/chant) et moi (James, basse). On était à l’école ensemble, tous fan de musique. Jouer ensemble nous est venu naturellement, sans réel plan… Puis nous avons continué au lycée et d’année en année on a percé.

Espritjeune : Vos influences majeures?
Biffy Clyro : On est tous plutôt fans de gros son, Soundgarden, Guns’n’Roses, Breed… et d’autres groupes très peu connus.

Espritjeune : Vos trois premiers albums sont sortis en trois ans d’intervalle. La dernier (Puzzle, 2007) est lui sorti trois ans plus tard, vous aviez besoin d’une pause?
Biffy Clyro : Oui tout à fait. D’une pause pour le groupe, retrouver un peu une identité, réfléchir sur la direction à prendre. Et puis nous avons changé de maison de disque entre temps. Les discussions et les contrats nous ont pas mal occupé. Mais c’était un changement bénéfique, nécessaire pour faire vivre Biffy Clyro comme nous l’entendions.

Espritjeune : Les cinq singles issus de Puzzle ont atteint le top 30 des ventes en Angleterre. Vous en êtes satisfait ou vous espériez mieux?
Biffy Clyro : Vous savez, on ne fait pas tellement attention aux charts. Quiconque fait de la musique ne le fait pas pour les chiffres, et d’ailleurs le niveau de vente n’est pas toujours lié à la qualité d’un album. Toutefois, on est content que des gens achètent notre musique, ça reste valorisant mais ça ne doit pas prendre une trop grande place.

Espritjeune : Les pochettes de vos disques sont très élaborées, vous attachez une grande importance à l’aspect visuel?
Biffy Clyro : Le visuel apporte une touche en plus, un aspect matériel intéressant. Pour Puzzle, nous avions très envie de faire appel à Storm Thorgeson, qui est célèbre pour son travail avec les Pink Floyd. Un grand nom quoi…Nous n’étions pas sûr qu’il soit intéressé, mais au final il a accepté de collaborer avec nous. Et nous sommes très satisfaits de ce qu’il a fait, ce type est fou, excentrique, c’est un génie !

Espritjeune : Une tournée comme celle-ci (première partie des Queens of the Stone Age, ndlr) doit être éprouvante, vous serez même au Japon en avril. L’Ecosse doit vous manquer…
Biffy Clyro : C’est un choix, quand on veut quelque chose il faut faire des sacrifices. Bien sûr c’est dur d’être si loin de la famille, des amis…Mais partir en tournée est une superbe aventure. Et la plupart du temps, le moral est bon.

Espritjeune : A propos de l’Ecosse, que se fait il de beau là-bas actuellement?
Biffy Clyro : Des tas de choses! Des groupes comme Teenage Fan Club, Arab Strap existent depuis un bout de temps déjà, mais ils sont toujours autant intéressants. Voilà une autre chose qui me manque, ne plus les voir.

Espritjeune : Y-a-t-il une grande différence entre les publics anglais, écossais et français?
Biffy Clyro : Il y a des différences entre chaque public mais finalement c’est la qualité du show qui fait tout. Bien sûr on est parfois plus attendus chez nous, et on sait bien qu’en première partie des Queens of the Stone Age on est pas les vedettes de la soirée. Mais voilà on essaye de produire de bons concerts et l’ambiance va avec.

Espritjeune : Un petit quizz pour finir…Vous préférez jouer en concert ou enregistrer des disques?
Biffy Clyro : Question difficile…Les deux sont extras et très différents. En concert, on laisse place à la passion et à l’énergie. On joue sans réfléchir. En studio, la démarche créative est plus importante, ce qui est intérressant également.

Espritjeune : Belle and Sebastian ou Franz Ferdinand?
Biffy Clyro : Franz Ferdinand! On a fait une reprise de Take Me Out pour la radio, il y a quelques temps. On les respecte beaucoup, ils ont sortis un album qui restera un classique alors qu’ils s’étaient formés à peine un an auparavant.

Espritjeune : Celtics ou Rangers (deux clubs de football rivaux de Glasgow)?
Biffy Clyro : Rangers!!! Si je dis les Celtics, Simon me tuera, c’est un vrai fan !! (rires)

Espritjeune : Robert Carlyle ou Ewan MacGregor?
Biffy Clyro : Encore un choix très difficile, on adore les deux….hmm je dirais tout de même Ewan Mac Gregor.

Espritjeune : Merci pour tout. Un petit mot pour vos fans français ou les gens qui vous découvrent?
Biffy Clyro : On est désolé de faire si peu de dates en France, soyez patient. On fera sûrement quelques festivals cet été, probablement Rock en Seine, venez nombreux !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>