Interview de Bo

Avec ce deuxième album, « Bo renoue avec l’age d’or de la pop ! » (Tracks/ Arte). Quatorze titres pour passer à la moulinette les canons du genre, alchimie entraînante faite de choubidoowap survitaminé et de pop dopée à l’électro chic. Bo électrise, Bo mélange, Bo surprend.

Adepte du gimmick poétique, fanatique du sample aléatoire, prince de la mélodie imparable, Bo agite le shaker, convoque Kaoss Pad et computer. Une couche de second degré, une touche de sensibilité, le cocktail prend forme et s’intitule « Koma Stadium ».

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>