Interview de Brooklyn

Comme l’habit fait le moine (ne tatillons pas sur le proverbe !), le nom fait le groupe ! Car Brooklyn est un groupe qui fait la jonction (le pont, vous aurez compris !) entre la mélodie pop à l’image des Beatles et l’énergie du rock. Un aller-retour que le quatuor expérimente au-delà même de nos frontières. Japon et Royaume-Uni leur ont fait les yeux doux.

 

Clandestine

Mais Brooklyn, c’est aussi « Clandestine ». Leur album co-réalisé avec Clive Martin des Stereophonics. Un album attendu depuis leur prestation aux Eurockéennes et à Rock en Seine. Rendez vous le 6 octobre prochain dans les bacs !

En attendant, Espritjeune a rencontré le groupe à l’aube de la sortie de leur album. Oubliez tout ce que vous savez sur le rock français. Avec Brooklyn, celui-ci se fait joliment anglophone.

 

4 commentaires

  1. Anonyme

    j’aime pas genre de groupe qui, sous pretexte de faire rebelles, chantent en anglais et font style « ouais, la vie, c’est trop dur! »
    et, euh, non, jane n’a rien de « mignon ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>