Interview de Cocoon

Interview de Cocoon

Il y a des groupes comme ça, que vous avez un réel plaisir à revoir. Cocoon est de ceux là.

Nous les avions rencontrés il y a déjà 18 mois, alors que sortait le DVD de leur première tournée. Il faisait beau. Un an et demi après, rien a changé ou presque. Il pleuvait des cordes ! Mais voilà qui tombait à pic car «  Where the oceans end », leur nouvel opus, est un album d’automne, de ceux que l’on écoute au chaud, lové dans son canapé, plaid sur les jambes et thé fumant entre les mains. La pluie tombait aussi lorsque l’album a tourné dans la rédaction. C’est ce qui s’appelle le karma. Un album conçu en Bretagne ne peut dignement pas s’écouter en plein soleil ! Rien de tel que de suivre Morgane et Mark au fil de leurs mélodies pop/folk cristallines alors que les éléments se déchainent. Car «  Where the oceans end » est une histoire fantastique imaginée comme un voyage musical d’îles en îles, de chansons en chansons. Le paradis est cependant bien loin. On ne parle ni des caraïbes, ni de Tahiti, mais de territoires accueillants ou hostiles peuplés d’étranges créatures sortis des fantasmes littéraires et picturaux du duo Clermontois : Hayao Miyazaki et l’Heroic Fantasy entre autres.

Une thématique maritime que l’on retrouvera sur scène lors de leur prochaine tournée (voir les dates).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>