Interview de Gérald de Palmas

Interview de Gérald de Palmas

Cinq ans déjà depuis son dernier album « Un Homme sans racines ». Cinq années d’écriture et d’enregistrement : « A la première répétition, j’ai eu l’impression que j’allais enregistrer « Marcher dans le sable » pour le troisième fois. J’avais besoin d’excitation et je suis retournée à mes machines, aux ordinateurs, aux samples. »

Un travail enrichi des écoutes de John Barry, le maître anglais de la bande originale. Beaucoup d’électro, des orchestres symphoniques, des motifs cinématographiques. Le tout ajouré de textes nourris de ses failles personnelles. « Je n’ai jamais eu peur de parler de mes faiblesses, avoue-t-il. J’aime chez les autres qu’ils n’aient pas peur de montrer les leurs. C’est pour moi agréable de penser que je ne suis pas seulement entouré d’hommes en acier. » On dit souvent que les chansons de De Palmas sont tristes, mais elles transpirent souvent la compassion et le réconfort.

 

Ambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>