Interview de Grand Corps Malade

Interview de Grand Corps Malade

Grand Corps Malade dévoile « 3ème temps? », un album qui porte son nom à merveille ! Troisième temps, déjà comme une troisième voie, le slam. Entre rap et poésie, Grand Corps Malade a trouvé sa voix, qu’il veut toujours grave, posée et dénonciatrice. Troisième temps aussi, pour ce troisième opus caractérisé par son éclectisme. Aujourd’hui papa, l’artiste s’essaie à la légèreté. Un exercice dans lequel on découvre un troisième visage : après le slameur et le blessé de la vie, on découvre le tendre, qui se dévoile personnellement. Et des jolies découvertes de cette nature, « 3ème temps » en regorge, notamment concernant les duos. Le plus médiatique et remarqué est certainement celui formé avec Charles Aznavour sur le morceau « Tu es donc j’apprends », mais celui qui vous aiguise les oreilles est la dernière piste de l’album  « L’heure d’été », partagée aux côtés d’Elise Oudin Gilles.
« Roméo kiffe Juliette », le premier titre, est bien sûr un pastiche de la célèbre pièce de William Shakespeare, mais aussi et surtout une jolie leçon de tolérance, thème universel avec lequel Grand Corps Malade décline la palette de ses talents.

Nous l’avons rencontré, dans un bar oriental tenu par un de ses amis. Autour du « meilleur thé à la menthe de Paris» -testé et approuvé !-, Grand Corps Malade s’adonne à l’exercice de l’interview avec une extrême sympathie. En fin de compte, rien n’a changé chez lui…

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>